Accéder au contenu principal
Russie / Défense

La Russie développe un nouveau missile balistique

Le missile balistique intercontinental Topol en parade en Russie.
Le missile balistique intercontinental Topol en parade en Russie. Wikipedia

Le commandant des forces stratégiques russes, a révélé vendredi 14 décembre que Moscou était en train de développer un nouveau missile intercontinental. C'est la réponse russe au bouclier anti-missile américain. Ces déclarations interviennent au moment où le secrétaire américain à la Défense, Leon Panetta, est en tournée en Turquie. Ce pays accueille des éléments clés du système anti-missile de l'Otan.

Publicité

Selon le général Serguei Karakaev, le nouveau missile pourra faire face à n'importe quel système de défense anti-missile. Le commandant des forces stratégiques russes précise qu'il s'agira d'un engin d'une centaine de tonnes, pouvant couvrir presque tout les points de la planète, et appelé à compléter les missiles actuels, de la famille Topol et Boulava, utilisables à partir de rampes mobiles ou de sous-marins.

Il souligne enfin que le missile a été fabriqué en tirant profit des technologies existantes, afin de réduire les délais et le coût de développement. Un tir d'essai a été réalisé le 24 octobre. Fin mai, une autre expérimentation comparable avait été menée. Depuis longtemps, les ingénieurs russes, cherchent à développer des misiles et des têtes nucléaires suivant des trajectoires aléatoires, dites évasives, afin de compliquer la détection par les radars et les interceptions par les systèmes de défense occidentales.

C'est précisement l'un de ces radars, radar mobile d'alerte avancé (AN-TPY2), qui est installé à Kurecik, dans la province de Malatya, dans centre-est de la Turquie.

NewsletterAvec la Newsletter Quotidienne, retrouvez les infos à la une directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.