Accéder au contenu principal
Allemagne

Diaporama: Leipzig rejoue la victoire de 1813 contre Napoléon

Sur les 500 000 soldats mobilisés du 16 au 19 octobre 1813, 100 000 trouveront la mort durant la bataille des Nations.
Sur les 500 000 soldats mobilisés du 16 au 19 octobre 1813, 100 000 trouveront la mort durant la bataille des Nations. REUTERS/Fabrizio Bensch

La ville de Leipzig commémore depuis le début de la semaine l'une des batailles les plus sanglantes du XIXe siècle : la bataille de Leipzig, appelée aussi la bataille des Nations. Ce dimanche 20 octobre, des milliers de figurants passionnés d'histoire ont rejoué ce combat qui s'acheva par la retraite de la Grande Armée de Napoléon Bonaparte.

Publicité

Avec notre correspondante à Berlin, Anne Mailliet

Napoléon Ier, empereur des Français, est aux portes de la ville. Face à lui, les armées prussienne, russe, autrichienne, suédoise ou encore britannique en rangs serrés. Elles vont infliger une défaite sans précédent à la Grande Armée.

Tout y est : les fusils d'époque et les costumes, fidèles reproductions jusqu'au moindre bouton de guêtre. En tout, ce sont 6 000 férus d'histoire originaires de 28 pays qui rejouent à Leipzig l'un des plus grands combats des guerres napoléoniennes, la fameuse bataille des Nations.

C'était il y a 200 ans. Leipzig devient alors le théâtre de l'un des épisodes les plus sanglants du XiXe siècle : sur les 500 000 soldats mobilisés du 16 au 19 octobre 1813, 100 000 trouveront la mort.

Mais cette reconstitution, qui vient clore une semaine de commémorations, ne fait pas l'unanimité. L'Eglise protestante, et notamment Christian Wolff, le pasteur de l'église Saint-Thomas de Leipzig, dénonce la folklorisation d'un « carnage sans nom ».

D'autres y voient au contraire une manière légitime et vivante de se confronter à l'histoire et de sceller la réconciliation des peuples. La bataille de quatre heures s'achève sur une minute de silence, en l'honneur de tous les soldats tombés en 1813.

Revivez la reconstitution de la bataille des Nations

NewsletterAvec la Newsletter Quotidienne, retrouvez les infos à la une directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.