Accéder au contenu principal
Ukraine

Oleksandre Tourtchinov, nouvel homme fort de l'Ukraine

Le président ukrainien par intérim, Oleksandre Tourtchinov, alors vice-Premier ministre (G) aux côtés de Ioulia Timochenko, Premier ministre à l'époque, le 13 janvier 2009, au Parlement à Kiev.
Le président ukrainien par intérim, Oleksandre Tourtchinov, alors vice-Premier ministre (G) aux côtés de Ioulia Timochenko, Premier ministre à l'époque, le 13 janvier 2009, au Parlement à Kiev. AFP/Genia Savilov

Il y a encore quelques jours, Oleksandre Tourtchinov n’avait aucun rôle dans l’appareil d’Etat ukrainien. Mais en l’espace de deux jours, ce proche de l’ancien Premier ministre Ioulia Timochenko, présenté comme son bras droit, est tour à tour devenu président du Parlement et ensuite président de l’Ukraine par intérim en remplacement de Viktor Ianoukovitch, destitué la veille.

Publicité

Oleksandre Tourtchinov est le nouvel homme fort de l'Ukraine. Il a été désigné président par intérim par les députés, qui ont appliqué la Constitution. En effet, cette dernière prévoit qu’en cas de vacance du pouvoir, c’est au président du Parlement d’assumer les fonctions de chef de l’Etat.

C’est donc à lui que revient la lourde tâche d’organiser l’élection présidentielle du 25 mai prochain. C’est également lui qui va proposer une liste de candidats au poste de Premier ministre. Un choix qui se fera par un vote au Parlement. Enfin, c’est lui qui va négocier avec la communauté internationale pour éviter une banqueroute du pays, au bord de la faillite financière.

→ A (RE) LIRE : Ukraine: les contours de l’après-Ianoukovitch

Oleksandre Tourtchinov est un pasteur évangélique, auteur de romans de science-fiction. Plus que pour sa prose, il est connu pour être le bras droit de l’ancien Premier ministre Ioulia Timochenko, emprisonnée pendant près de trois ans et libérée samedi soir. Ioulia Timochenko que beaucoup voyaient au poste de Premier ministre, a fait savoir qu'elle n'y songeait pas.

La liste de prétendants à ce poste est désormais réduite à deux noms. C'est le premier problème auquel est confronté le nouveau président, lui qui souhaite mettre en place un gouvernement avant mardi prochain.

NewsletterAvec la Newsletter Quotidienne, retrouvez les infos à la une directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.