Accéder au contenu principal
Italie

La lagune de Venise bientôt interdite aux paquebots

Un bateau de croisière passe devant la Place Saint-Marc à Venise.
Un bateau de croisière passe devant la Place Saint-Marc à Venise. AFP/ANDREA PATTARO

En Italie, les grands paquebots de croisière qui causent tant de dommages à l'écosystème de la lagune de Venise ne pourront bientôt plus passer au ras des quais de la Cité des Doges. Mais une solution alternative est envisagée afin de ne pas compromettre l'économie locale.

Publicité

Avec notre correspondante à Rome, Anne Le Nir

On ne peut pas encore dire « plus jamais de grands paquebots à Venise », comme le réclament depuis des années les associations écologistes. Mais le gouvernement a fait un petit pas en avant. À partir de 2015, aucun bateau dépassant 96 000 tonnes ne sera autorisé à entrer dans le bassin Saint-Marc et dans le canal de la Giudecca.

Une décision qui ne fait toutefois pas l’unanimité. Le président de l’Autorité portuaire s’est toujours montré farouchement opposé à l’interdiction du passage des navires de croisière à deux petits pas de la place Saint-Marc et les commerçants estiment qu’il est impensable de renoncer à des millions de croisiéristes.

Une question épineuse, car effectivement, Venise vit essentiellement du tourisme. C’est pourquoi les ministres de l’Environnement et de la Culture étudient une solution alternative, à savoir l’utilisation du canal Contorta-Sant'Angelo. Relativement éloigné du cœur de la Sérénissime, il pourrait servir de voie de dérivation afin que les géants de la mer puissent tout de même atteindre Venise, mais sans passer au ras des quais.

NewsletterAvec la Newsletter Quotidienne, retrouvez les infos à la une directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.