Accéder au contenu principal
Croatie

Croatie: le maire de Zagreb sous les verrous pour corruption

Milan Bandic, le maire de Zaghreb, est en prison pour  corruption.
Milan Bandic, le maire de Zaghreb, est en prison pour corruption. DR

Le maire de Zagreb, Milan Bandic a été arrêté le 19 octobre alors qu’il tentait de fuir la Croatie. Il est accusé de corruption et de détournement de fonds. Dix-huit autres personnes ont étés interpellées dans le cadre de la même affaire. L'arrestation de Milan Bandic risquerait d'impacter la vie politique en Croatie.

Publicité

Avec notre correspondant à Belgrade, Laurent Rouy

L'arrestation le week-end dernier du maire de Zagreb, Milan Bandic, devrait avoir d’importantes conséquences en Croatie. D’abord au niveau politique, il est peu probable que le maire puisse conserver sa fonction et il faut s’attendre à une redistribution des pouvoirs dans la capitale entre gauche et droite. La disparition de la troisième voie qu’incarnait Bandic, qui s' était tout de même hissé au second tour de la présidentielle de 2010, pourrait aussi pousser de nombreux électeurs à l’abstention, alors que la Croatie doit réélire son président en janvier prochain.

Mais indépendamment de sa popularité, Milan Bandic est accusé d’avoir participé à l’une des plus grosses affaires de corruption à la ville de Zagreb. Le maire aurait monté un système de détournement d’argent en utilisant les entreprises municipales, pour financer ses campagnes électorales mais aussi pour son profit personnel. L’arrestation de Bandic rappelle celle de l’ancien Premier ministre Ivo Sanader en 2010. Sanader a été condamné à huit ans et demi de prison pour corruption.

NewsletterAvec la Newsletter Quotidienne, retrouvez les infos à la une directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.