Accéder au contenu principal
Allemagne

Terrorisme: Berlin s'inquiète du nombre de jihadistes allemands

Un membre de l'organisation Etat islamique brandit un drapeau du groupe jihadiste à la Racca (Syrie) après l'annonce de la création d'un «califat islamique», le 29 juin 2014.
Un membre de l'organisation Etat islamique brandit un drapeau du groupe jihadiste à la Racca (Syrie) après l'annonce de la création d'un «califat islamique», le 29 juin 2014. REUTERS/Stringer

Selon Berlin, environ 450 personnes originaires d'Allemagne sont parties rejoindre les rangs des jihadistes en Irak et en Syrie. Il y a quelques jours encore, les estimations étaient beaucoup plus basses.

Publicité

Avec notre correspondante à Berlin, Nathalie Versieux

Le ministre allemand de l’Intérieur est visiblement inquiet. Il y a quelques jours encore, ses services estimaient à 450 le nombre des jihadistes originaires d’Allemagne partis rejoindre les rangs de l’organisation Etat islamique en Syrie et en Irak.

« Il s’agit d’une forte augmentation, insiste Thomas de Maizière. Ces jeunes gens se sont radicalisés en Allemagne au sein de cette société. C’est pourquoi la prévention doit accompagner la répression ». Il estime à 230 le nombre des jihadistes potentiellement dangereux présents sur le territoire allemand à l’heure actuelle. « Dans certains cas, il est même très probable que ces personnes préparent un attentat », insiste le chrétien démocrate.

A la mi-octobre, le gouvernement allemand avait présenté un catalogue de mesures qu’il envisage d’adopter pour lutter contre le phénomène ; il serait notamment question du retrait des cartes d’identité et la perte de la nationalité allemande.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.