Accéder au contenu principal
Portugal

Arrestation de Socrates: la justice portugaise fait-elle du «zèle»?

L'ancien Premier ministre José Socrates a été arrêté pour corruption et évasion fiscale.
L'ancien Premier ministre José Socrates a été arrêté pour corruption et évasion fiscale. REUTERS/Hugo Correia/Files

L’arrestation à Lisbonne de l’ancien chef du gouvernement José Socrates, pour corruption et évasion fiscale, provoque une onde de choc au Portugal. La célérité de la justice surprend une semaine après un coup de filet pour corruption dans l’octroi des « visas dorés ».

Publicité

Avec notre correspondante à Lisbonne, Marie-Line Darcy

C’est la première fois qu’un ex-Premier ministre est arrêté au Portugal depuis quarante ans que ce pays vit en démocratie. La justice, d’habitude accusée de lenteur, a fait preuve d’une célérité étonnante en faisant arrêter José Socrates à sa descente d’avion en provenance de Paris, le vendredi 21 novembre.

Celui-ci est soupçonné d’évasion fiscale et de corruption, et la police l’aurait interpellé pour éviter toute fuite. Chose étonnante puisque Socrates se rendait dans son pays. L’action qui devait se dérouler dans le secret de l’instruction a eu lieu en fait sous l’œil des caméras de télévision, avec des journalistes mystérieusement informés. Autant de faits curieux au moment où les militants du Parti socialiste élisent leur prochain leader en vue des législatives de 2015.

Beaucoup ne croient pas au hasard et parlent de lynchage politique. L’opinion publique est divisée entre ceux qui détestent l’ancien chef de gouvernement accusé d’avoir précipité le pays dans la crise et ceux qui s’interrogent sur le nouveau « zèle » de la justice, après l’interpellation il y a une semaine des onze hauts fonctionnaires dans l’affaire des « visas dorés ». Une affaire qui a eu comme conséquence la démission du ministre de l’Intérieur, faisant cette fois vaciller le gouvernement en place.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.