Accéder au contenu principal
Grèce

Les Grecs continuent de protester contre l'austérité

Des manifestants ont défilé dans les rues d'Athènes, jeudi 27 novembre, contre le maintien des politiques d'austérité.
Des manifestants ont défilé dans les rues d'Athènes, jeudi 27 novembre, contre le maintien des politiques d'austérité. REUTERS/Alkis Konstantinidis

Ils étaient 25 000 dans les rues d'Athènes et de Thessalonique jeudi 27 novembre à la mi-journée. C'est 5000 de plus que lors de la dernière grève générale en avril dernier. La grève générale a lieu à quelques jours du vote du budget 2015 au parlement. Les grévistes contestent le maintien de l'austérité alors que les premiers signes de reprises apparaissent. Le pays tournait au ralenti aujourd'hui.

Publicité

Avec notre correspondante à Athènes, Charlotte Stiévenard

Il n'y avait pas ou peu de transports en commun : dans les aéroports, environ 100 vols ont été annulés, les ferrys sont restés à quai et les écoles et hôpitaux étaient en service réduit. La manifestation, elle, s'est déroulée dans le calme. Travailleurs, étudiants et retraités grecs ont marché côte à côte pour réclamer la fin de l'austérité. Elle est toujours au cœur du prochain budget qui sera voté au parlement début décembre.

Le dirigeant du parti de gauche Syriza était présent lui aussi. Alexis Tsipras a déclaré que « la stratégie du disciple obéissant et sage choisie par le gouvernement est dans l'impasse ».

Il fait ici référence à la situation difficile de la coalition des socialistes et des conservateurs, en pleine négociation sur la sortie des plans d'aide. Le Premier ministre Antonis Samaras a rencontré le vice-président du gouvernement Evangelos Venizelos pour une réunion d'urgence. A la sortie, il a indiqué que la fin des plans d'aide serait certainement décalée pour des « raisons techniques ». Il continue d'affirmer qu'il n'y aura pas de nouveau mémorandum.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.