Accéder au contenu principal
HCR / Migrations

Un nombre record de migrants ont péri en Méditerranée en 2014

Migrants africains cherchant à rejoindre les côtes italiennes en août 2014.
Migrants africains cherchant à rejoindre les côtes italiennes en août 2014. AFP/MARINA MILITARE

Plus de 200 000 migrants ont essayé de traverser la Méditerranée en 2014. Parmi eux, 3 419 au moins ont perdu la vie, selon un rapport publié par les Nations unies ce mercredi 10 décembre.

Publicité

Avec notre correspondant à Genève, Laurent Mossu

« C’est la route la plus mortelle du monde. » Le Haut commissaire des Nations unies pour les réfugiés (HCR) parle ainsi de la Méditerranée avec ses 3419 migrants - au minimum - qui ont péri depuis le début de l’année 2014.

Selon le rapport publié à Genève par le HCR, plus de 200 000 personnes ont tenté de passer des côtes africaines à celles de l’Europe en 2014. C’est un chiffre trois fois plus élevé que celui noté une année plus tôt. Près de 80 % d’entre eux sont partis de Libye pour rejoindre Malte ou l’Italie.

Le HCR demande plus de générosité

Le Haut commissaire en profite pour dénoncer l’attitude des Etats européens qui, à ses yeux, s’occupent plus « de maintenir les migrants hors de leurs frontières que de l’aide qu’ils ont pourtant le devoir de leur apporter. »

La critique est très vive. « Vous ne pouvez pas utiliser des moyens de dissuasion pour empêcher une personne de fuir pour sauver sa vie », selon le Haut commissaire qui réunit aux Nations unies les responsables des pays européens pour les inciter à plus de générosité.

 

A Lire également : notre série Histoires de migrants morts en Méditerranée

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.