Accéder au contenu principal
Royaume-Uni

Londres: une panne informatique cloue les avions au sol

Un avion à l'aéroport d'Heathrow, vendredi 12 décembre.
Un avion à l'aéroport d'Heathrow, vendredi 12 décembre. REUTERS/Peter Nicholls

La circulation aérienne a été fortement perturbée vendredi 12 décembre dans le ciel de Londres. La faute à une panne informatique affectant le contrôle aérien. Le trafic a repris vers 18h mais avant cela, plus aucun avion n'était autorisé à décoller. Les atterrissages eux se sont poursuivis tant bien que mal. Ce n'est pas la première fois qu'une telle panne affecte le trafic aérien à Londres. Un épisode similaire s'est produit il y a quasiment un an jour pour jour.

Publicité

Avec notre correspondante à Londres, Murielle Delcroix

Cette panne mystérieuse n’aura duré que quelques heures, mais provoqué une pagaille sans nom dans le ciel londonien, déjà réputé pour être l’un des plus encombrés au monde. Qui plus est à la veille du week-end et à cette période de l’année juste avant les fêtes de Noël, alors que les aéroports bruissent déjà de vacanciers.

Ce chaos a été entraîné par une panne au sein des installations informatiques du contrôle aérien britannique Nats, qui cherche encore à comprendre ce qui a bien pu se passer. En attendant, les perturbations risquent de faire grimacer de nombreux voyageurs dont les avions sont restés cloués au sol ou ont beaucoup de retard. Ils pourraient devoir prendre leur mal en patience jusque tard dans la soirée, notamment dans les cinq aéroports de Londres, Heathrow, Stansted, Gatwick, City Airport et Luton, qui ont été fortement affectés par l’incident.

Les compagnies, elles, vont certainement être obligées de dédommager des passagers mécontents. Ces derniers ne sont pas à la fête non plus, car ce n’est pas la première fois qu’une panne du contrôle aérien provoque le chaos à Londres. Il y a un peu plus d’un an, le 7 décembre 2013, une panne avait déjà provoqué retards et annulations pour des centaines de vols au Royaume-Uni et en Irlande.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.