Accéder au contenu principal
Royaume-Uni / Elisabeth II

Royaume-Uni: le prince Andrew cité dans un nouveau scandale sexuel

Le prince Andrew, ici photographié en juin 2014, a été cité dans une affaire d’esclavage sexuel aux Etats-Unis.
Le prince Andrew, ici photographié en juin 2014, a été cité dans une affaire d’esclavage sexuel aux Etats-Unis. AFP PHOTO / DPA / SWEN PFÖRTNER

Le prince Andrew, le frère du prince Charles, est inquiété dans un scandale sexuel aux Etats-Unis. Il est accusé d’avoir participé à des orgies organisées par Jeffrey Epstein, un homme d’affaires américain. Buckingham Palace nie « catégoriquement » toute implication du prince.

Publicité

Avec notre correspondante à Londres, Marina Daras

C'est un début d’année difficile pour la famille royale. Le prince Andrew, le frère du prince Charles et second fils de la reine Elisabeth II, a été cité dans une affaire d’esclavage sexuel dans le cadre d'une procédure judiciaire en cours aux Etats-Unis contre son ami, un riche homme d'affaires américain, Jeffrey Epstein.

Une jeune femme accuse Epstein de l’avoir retenue comme « esclave sexuelle » pendant plusieurs années alors qu’elle était mineure et affirme avoir été forcée d’avoir des relations sexuelles lors d’orgies organisées à Londres, New York et aux Caraïbes entre 1999 et 2002, et auxquelles le duc d’York aurait participé.

Une amitié encombrante

Buckingham Palace qui généralement met un point d’honneur à ne pas commenter ce genre d’accusation a pourtant déclaré dimanche que « toute suggestion selon laquelle des actes inconvenants auraient été commis avec une mineure était catégoriquement fausse ».

Le prince Andrew a déjà été mis en cause pour ses relations douteuses avec Jeffrey Epstein. En 2011, il avait dû démissionner de son rôle de représentant du gouvernement britannique pour le commerce international à cause de son amitié avec le multimillionnaire.

NewsletterAvec la Newsletter Quotidienne, retrouvez les infos à la une directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.