Accéder au contenu principal
Union européenne

Migrants: l’agence Frontex demande des renforts

Un bateau des garde-côtes espagnols accompagne une vedette française dans le cadre d'une opération organisée par Frontex, près du port d'Almeria en octobre 2009.
Un bateau des garde-côtes espagnols accompagne une vedette française dans le cadre d'une opération organisée par Frontex, près du port d'Almeria en octobre 2009. AFP/Joël Saget

L'Union européenne est soumise à une intense pression migratoire cette année. 630 000 personnes sont entrées illégalement en Europe depuis le début de l'année, selon l'agence aux frontières européennes, Frontex. Face à l'afflux de réfugiés et de migrants, légaux et illégaux, Frontex demande aux Etats membres de l'espace Schengen d'envoyer 775 agents supplémentaires sur le terrain, en prévision de l'ouverture de « hotspots », les centres d'identification des candidats à l'asile.

Publicité

Les agents demandés seront des policiers spécialisés dans les contrôles aux frontières, des experts, mais aussi des interprètes. Une telle requête est sans précédent dans l'histoire de l'agence Frontex, explique Ewa Moncure porte-parole de Frontex : « Nous n'avons jamais demandé le déploiement d'autant d'experts auparavant. Mais cela s'explique par la pression migratoire que nous vivons en ce moment, qui est sans précédent depuis la Seconde Guerre mondiale, selon les experts. »

Identifier, enregistrer les migrants devient dont de plus en plus difficile. « Je ne sais pas encore comment [ces agents] seront répartis, mais cela va certainement conduire à doubler, voire à tripler [leur] nombre, poursuite Ewa Moncure. Ils travailleront notamment dans le cadre de nos opérations en Italie et en Grèce, mais nous avons particulièrement besoin de renforcer le processus d'enregistrement dans les futurs "hotspots", pour que les demandeurs d'asile puissent être enregistrés d'un côté, et que, d'un autre côté, les migrants qui ne sont pas des demandeurs d'asile soient aussi identifiés, et que les agents les préparent à retourner dans leurs pays d'origine. »

920 agents déployés

Avec l'arrivée de ces 775 nouveaux agents, le nombre des hommes de Frontex déployés sur terre sera multiplié par six, atteignant 920. L'agence dispose en outre d'environ 300 membres d'équipage sur les bateaux patrouillant à proximité des côtes grecques, et de quelque 400 autres surveillant les zones proches des côtes italiennes.

NewsletterAvec la Newsletter Quotidienne, retrouvez les infos à la une directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.