Accéder au contenu principal
Allemagne

Décès de Hans-Dietrich Genscher, une figure de la diplomatie allemande

Hans-Dietrich Genscher (c) aux côtés d'Helmut Kohl, l'ancien chancelier allemand (g) et de Mikhaïl Gorbachev, l'ancien président de l'Union Soviétique (d), en novembre 1990.
Hans-Dietrich Genscher (c) aux côtés d'Helmut Kohl, l'ancien chancelier allemand (g) et de Mikhaïl Gorbachev, l'ancien président de l'Union Soviétique (d), en novembre 1990. REUTERS/Staff/Files

Il y a des hommes politiques dont le destin marque l'Histoire. C'est le cas d'Hans-Dietrich Genscher, ancien chef de la diplomatie allemande, artisan essentiel de la réunification. Il vient de décéder à l'âge de 89 ans. Genscher, c'est d'abord une image qui restera dans les mémoires.

Publicité

Avec notre correspondant à Berlin,  Pascal Thibaut

Sa phrase la plus courte, incomplète, car interrompue par une foule en liesse, restera dans l'histoire « Nous sommes venus vous annoncer que votre départ aujourd'hui... ». Les réfugiés est-allemands dans le jardin de l'ambassade de RFA à Prague ce 30 septembre 1989 apprennent qu'ils vont pouvoir enfin passer à l'Ouest.

Avec la chute du mur de Berlin quelques semaines plus tard puis la réunification allemande un an après, la longue carrière de Hans-Dietrich Genscher atteint son apogée.

Le ministre des Affaires étrangères éternel comme il a été baptisé, père du genscherisme, une politique du dialogue et de la détente avec le bloc soviétique a marqué l'Allemagne à ce poste durant 18 ans.

Genscher aura servi trois chanceliers de gauche et de droite avec son petit parti libéral jouant longtemps un rôle charnière sur l'échiquier politique. C'est une des figures charismatiques de la République de Bonn qui disparait.

Hans-Dietrich Genscher retiré des affaires depuis près de 25 ans restait très actif dans les débats politiques et une personnalité depuis toujours très populaire. Genschmann comme il fut surnommé, caricaturé avec de grandes oreilles à la Jumbo et son éternel pull-over jaune canari, aura été un ministre des Affaires étrangères éternel. L'homme, lui, est mort ce 1er avril à 89 ans.

Les ministres des Affaires étrangères allemand, Hans-Dietrich Genscher (g), et tchèque, Jiri Dienstbier ouvrent le passage entre leurs deux pays à Nove Domky, le 23 décembre 1989.
Les ministres des Affaires étrangères allemand, Hans-Dietrich Genscher (g), et tchèque, Jiri Dienstbier ouvrent le passage entre leurs deux pays à Nove Domky, le 23 décembre 1989. REUTERS/Reinhard Krause

NewsletterAvec la Newsletter Quotidienne, retrouvez les infos à la une directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.