Accéder au contenu principal
La revue de presse des Balkans

À la une: les armes des Balkans sèment la mort en Irak et en Syrie

Les Balkans ont vendu plus d'1,2 milliard d'armes et de munitions de bonne qualité et bon marché au Moyen Orient pour armer leurs alliés en Syrie.
Les Balkans ont vendu plus d'1,2 milliard d'armes et de munitions de bonne qualité et bon marché au Moyen Orient pour armer leurs alliés en Syrie. © AFP/SAM SKAINE

Une revue de presse présentée en partenariat avec Le Courrier des Balkans.

Publicité

Depuis 2012, la Croatie, la Serbie, la Bosnie-Herzégovine, la Bulgarie, la Roumanie, le Monténégro ainsi que la République tchèque et la Slovaquie ont vendu pour plus d'1,2 milliard d'armes et de munitions au Moyen-Orient. Du matériel de bonne qualité et bon marché acheté massivement par l'Arabie Saoudite, les Émirats Arabes Unis et la Turquie pour armer leurs alliés en Syrie. Enquête dans les méandres d'un business aussi opaque que juteux.
Les armes des Balkans sèment la mort en Irak et en Syrie 

Malgré la fermeture officielle de la route des Balkans en mars, des centaines de réfugiés et migrants transitent encore par la Serbie. À Belgrade, les associations d’aide sont débordées. Alors que la Hongrie a récemment durci sa législation, 300 hommes ont entamé vendredi une grève de la faim et se sont mis en route vers la frontière nord.
• Réfugiés en Serbie : en marche, à pied, vers la frontière hongroise
• À lire aussi : Référendum contre les réfugiés : les Hongrois de Voïvodine en renfort de Viktor Orbán
• Retrouvez le fil d'actu : Les dernières infos • #réfugiésbalkans

Après le putsch avorté en Turquie, les autorités d’Ankara se lancent à la «traque» de celui qui en est considéré comme le «cerveau», Fethullah Gülen et son réseau FETO. Le Président turc, Recep Tayyip Erdoğan, est à la recherche des collaborateurs du mouvement Gülen en Albanie et en Bosnie-Herzégovine.

• Turquie : Erdoğan traque les collaborateurs de Gülen dans tous les Balkans
• À lire aussi : Bosnie-Herzégovine et Turquie, «un seul peuple» sous l'œil du grand frère Erdoğan ?
• Retrouvez le dossier : Turquie : l'onde de choc du coup d'Etat raté s'étend aux Balkans

Les pays de l'ancienne Yougoslavie sont-ils fatigués d'attendre l'Union européenne ? Face à des exigences difficiles à satisfaire et aux atermoiements de Bruxelles, la désillusion guette [surtout en ces temps de Brexit]. Et la Russie ? Est-elle à même de proposer une alternative ? Entretien croisé.
• Balkans : entre Bruxelles et Moscou, mon cœur balance
• Retrouvez le dossier : Les Balkans après le Brexit

Plus de quinze ans après la fin de la guerre au Kosovo, les victimes de violences sexuelles ne sont toujours pas officiellement reconnues et les auteurs de ces crimes ne sont pas inquiétés. Face à l'inaction des autorités et aux tabous familiaux, les ONG réclament plus de volonté politique.
Kosovo : toujours pas de justice pour les victimes de viols de guerre

Les joueurs de Pokémon Go, qui «chassent» les petits monstres virtuels via leurs smartphones, s'exposent au risque de pénétrer dans des champs de mines non signalés sur leur carte du jeu...
Bosnie-Herzégovine : chasseurs de Pokémon, attention aux mines !

 

NewsletterAvec la Newsletter Quotidienne, retrouvez les infos à la une directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.