Accéder au contenu principal
Allemagne / Nucléaire

Sortie du nucléaire: Berlin devra indemniser les producteurs d’énergie

La centrale de Biblis près de Francfort, l'une des plus vieilles du pays, a été arrêtée en mars 2011. Berlin prévoit la sortie de l'atome à fin 2022.
La centrale de Biblis près de Francfort, l'une des plus vieilles du pays, a été arrêtée en mars 2011. Berlin prévoit la sortie de l'atome à fin 2022. Reuters / Alex Grimm

La sortie accélérée du nucléaire va coûter cher à l'Allemagne. La Cour constitutionnelle allemande a donné raison, mardi 6 décembre, à deux géants allemands de l'énergie, EON et RWE, et à leur concurrent suédois Vattenfall, troisième producteur d'énergie en Allemagne. Les plaignants réclamaient des indemnités au gouvernement allemand. C'est un coup dur pour l'une des mesures phares de la chancelière Angela Merkel.

Publicité

Après la catastrophe de Fukushima, le gouvernement allemand était bien autorisé à accélérer la sortie du nucléaire, et ce afin de protéger la santé publique et l'environnement, disent les juges suprêmes. Mais les énergéticiens sont en droit de réclamer une compensation pour la fermeture des réacteurs, ajoutent-ils.

Le montant de la compensation n'a pas été chiffré. Un compromis devrait être trouvé d'ici juin 2018. L'accident de la centrale japonaise partiellement détruite par un tsunami en 2011 a pressé les Etats à réévaluer les risques liés à l'utilisation de l'énergie atomique.

L'Allemagne a opéré un virage à 180 degrés en décidant une sortie accélérée du nucléaire d'ici fin 2022 et en fermant les sept réacteurs les plus anciens. Confrontés à la baisse des prix de gros de l'électricité et aux problèmes de rentabilité des centrales à charbon, mais aussi face à la concurrence des énergies renouvelables, les industriels s'étaient sentis lésés et avaient demandé à être indemnisés.

Les plaignants veulent étudier le jugement avant d'évaluer les compensations qui leur sont dues. Ils pourraient demander jusqu'à 20 milliards d'euros.

→ A (re) écouter : 5 ans après Fukushima, où en est la sortie du nucléaire allemand ? (Accents d'Europe)
 

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.