Accéder au contenu principal
UE / Etats-Unis

Bruxelles salue la levée de l’embargo américain sur le bœuf français

Une rangée de pièces de boeufs dans un abattoir.
Une rangée de pièces de boeufs dans un abattoir. Thomas Bjørkan/wikimedia.org

La France et les Etats-Unis sont enfin parvenus à un accord pour rétablir la possibilité d'importer du bœuf français sur le sol américain, mettant ainsi fin à un embargo de près de vingt ans déclenché par la crise de la vache folle. L'encéphalopathie spongiforme bovine ou ESB n'est d’ailleurs pas la seule cause de son maintien, lié aussi au colibacille escherichia coli. Cet accord a été amplement salué par l'Union européenne. 

Publicité

Avec notre bureau de Bruxelles,

Il n'y aura pas le moindre kilo de bœuf exporté de la France vers les Etats-Unis avant des mois, dans l'attente de la mise au point par les administrations du certificat sanitaire qui devra accompagner chaque lot exporté.

Les trois commissaires européens responsables du Commerce, de l'Agriculture, de la Santé et de la Sécurité alimentaire ne s'en sont pas moins fendus d'un communiqué officiel pour se féliciter de la reprise en vue des exportations. Pour eux, l'accord franco-américain est la réparation d'une injustice car les contrôles européens de l'encéphalopathie spongiforme bovine font que la viande bovine de l'UE est selon eux parfaitement saine depuis 2005.

Deux ans de reprise

L'Union européenne souligne au passage que cela fait deux ans presque jour pour jour que les Etats-Unis ont commencé - avec l'Irlande - à lever les différents embargos frappant les importations de viande de pays européens.

Si l'Union européenne insiste à ce point sur le caractère injustifié et disproportionné de cet embargo de deux décennies, c'est peut-être en partie pour tuer dans l'œuf tout espoir de contreparties que pourraient avoir les Américains puisque vient d'être relancée la bataille du bœuf aux hormones entre l'UE et les Etats-Unis qui a, elle, près de trente ans.

NewsletterAvec la Newsletter Quotidienne, retrouvez les infos à la une directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.