Accéder au contenu principal
La revue de presse des Balkans

A la Une: le SNS de Vučić va-t-il vaciller lors des municipales de Belgrade?

Vue de Belgrade, de nuit.
Vue de Belgrade, de nuit. Getty Images/Andrija Pajic

Une revue de presse présentée en partenariat avec Le Courrier des Balkans.

Publicité

Parmi les 24 partis sont en lice pour les élections municipales à Belgrade ce dimanche 4 mars. Beaucoup sont « bidons » et roulent pour le Parti progressiste de Serbie (SNS), la toute-puissante formation du président Vučić. C'est le cas du Conseil serbe des conjurés et du Mouvement pour la restauration du royaume de Serbie, deux partis marginaux très à droite, proches du ministère de la Culture et surtout de la Maison royale des Karađorđević.
Serbie : l’extrême-droite, cheval de Troie de la Couronne ?
Serbie : comment le SNS de Vučić et Siniša Mali a laissé Belgrade à l’abandon

Quelque 200 personnes ont bravé le froid samedi 24 février pour sauver « l'hippodrome au cœur de Belgrade ». Le champ de courses, vieux de plus d'un siècle, risque de bientôt totalement disparaître, résultat d'une gestion « intentionnellement calamiteuse » de la municipalité et des appétits des promoteurs immobiliers. En face de la mairie, les cavaliers ont défilé.
Serbie : « Il faut sauver l'hippodrome de Belgrade »

3 242 questions, près de 20 000 pages et 14 mois d'attente : à l'occasion de la tournée balkanique de Jean-Claude Juncker, la Bosnie-Herzégovine a enfin remis son questionnaire au président de la Commission européenne. Et le pays devrait bientôt rejoindre l’Organisation mondiale du commerce.
Intégration européenne : Juncker dans les Balkans, la Bosnie-Herzégovine remet enfin son questionnaire
La Bosnie-Herzégovine se prépare à (enfin) devenir membre de l’OMC

L'exode des médecins se poursuit en Bosnie-Herzégovine. Plus de 350 médecins auraient quitté le pays en 2017 selon les syndicats. Les autorités préfèrent fermer les yeux sur la faillite du système de santé. Dans le même temps, les anciens combattants manifestaient cette semaine pour le versement de leurs pensions.
Bosnie-Herzégovine : plus de 350 médecins ont quitté le pays en 2017
Bosnie-Herzégovine : les anciens combattants bloquent les routes de Fédération

L'heure est désormais au pragmatisme. La Turquie investit bien plus en Serbie qu'en Bosnie-Herzégovine, malgré les relations historiques qui unissent Sarajevo à Ankara. Car bien que la guerre fasse rage en Syrie, Recep Tayyip Erdoğan n'entend pas renoncer à son influence traditionnelle dans les Balkans. Pour preuve, le conseil municipal de Sarajevo a retiré sa décision de nommer l'écrivain Orhan Pamuk citoyen d'honneur de la ville, un revirement dû aux pressions exercées par Ankara.
La Turquie, la Bosnie-Herzégovine et la Serbie : intérêts économiques vs. influence politique ?
Bosnie-Herzégovine : Orhan Pamuk ne sera pas citoyen d'honneur de Sarajevo

La Turquie espère ouvrir sa première centrale nucléaire en 2023, lors du centenaire de la République. Pour y parvenir, Ankara mise sur le savoir faire de la Russie, son partenaire énergétique privilégié. Dans la région côtière méridionale de Mersin, les opposants se battent pour faire annuler la construction de la centrale d’Akkuyu malgré les pressions de l'AKP.
Énergie nucléaire en Turquie : à Mersin, la bataille de l'atome

Plusieurs milliers de personnes ont défilé mardi 27 février dans les rues de Skopje pour protester contre le changement de nom de la Macédoine, exigé par Athènes. Les négociations initiées par Zoran Zaev et Alexis Tsipras semblent patiner.
Conflit du nom avec la Grèce : des milliers de personnes à Skopje pour « défendre l'identité de la Macédoine »

En 2017, le gouvernement du Premier ministre albanais Edi Rama a donné son feu vert à la construction de plusieurs incinérateurs et d'autres pourraient bientôt suivre. Pour les écologistes, ces installations polluantes et coûteuses auraient surtout pour mission, à terme, de retraiter des déchets importés. Reportage à Verri, près de Fier, où les habitants sont bien décidés à sauver leurs champs.
Déchets en Albanie : des incinérateurs qui échauffent les esprits

Un mastodonte de 120 mètres de haut, capable d'accueillir 5000 personnes. La future cathédrale orthodoxe du salut de la nation roumaine, à Bucarest, devrait être terminée le 1er décembre 2018, à l'occasion du 100e anniversaire de la « Grande unification ». Si pour beaucoup de croyants, elle représente un symbole du peuple roumain, d'autres estiment que ce chantier est « inutile, anachronique et ridicule ».
Cathédrale du salut de la nation : « La Roumanie a-t-elle vraiment besoin de ça ? »

Dimanche 25 février, sous le vent et la neige, des milliers de Roumains sont descendus dans les rues de Bucarest et d'autres villes du pays en soutien à Laura Codruța Kövesi. Trois jours plus tôt, le ministre de la Justice avait demandé la révocation de la cheffe de la Direction nationale anti-corruption.
Roumanie : la cheffe du Parquet anti-corruption menacée, les manifestations reprennent

L’affaire fait les gros titres en Grèce depuis plusieurs semaines. Le laboratoire suisse Novartis est accusé d’avoir soudoyé plusieurs milliers de médecins, mais aussi des élus de premier plan, pour écouler ses médicaments à des prix gonflés. Jeudi 22 février, le Parlement grec a ouvert une commission parlementaire pour épauler la justice. Un scandale révélateur de la corruption galopante dans le milieu médical.
Scandale Novartis : en Grèce, les labos pharmaceutiques ne connaissent pas la crise

Est-ce le début de la ruée vers les coléoptères cavernicoles ? Depuis deux ans, de plus en plus de pièges sont découverts dans les nombreuses grottes des Alpes dinariques, en Slovénie, en Croatie et en Bosnie-Herzégovine. Sur eBay, les spécimens se revendent plusieurs milliers d'euros. Une manne qui attire de plus en plus de braconniers, armés de pots de yaourt ou de gobelets à café. Le phénomène inquiète les scientifiques et les autorités.
La faune souterraine des Balkans, une mine d’or pour les braconniers

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.