Accéder au contenu principal
Union europénne / Santé et médecine

La rougeole revient dans l'UE, Bruxelles réagit

Vaccination contre la rougeole.
Vaccination contre la rougeole. Joe Raedle/Getty Images/AFP

Les doutes qui se répandent sur la vaccination ont un effet de santé publique tangible. Selon les derniers chiffres publiés par le Centre européen de prévention et de contrôle des maladies (CEPCM), la rougeole progresse de manière nette en Italie en Grèce et en France où les cas de rougeole sont passés de 65 en décembre à 236 en janvier en 509 en février. Sur l'année écoulée, 14813 cas de rougeole ont été recensés en Europe et 86% de ceux dont le statut vaccinal était connu n'étaient pas vaccinés. Le constat du recul de la vaccination en Europe est jugé comme inquiétant par la Commission européenne qui lance vingt propositions pour améliorer le taux de vaccination en particulier en luttant contre la désinformation, les fake news sur les vaccins.

Publicité

Avec notre correspondant à Bruxelles,  Pierre Benazet

L'un des axes majeurs de la proposition de la Commission européenne est de lutter contre les réticences à l'égard des vaccins en mettant sur pied un portail européen d'information, en montant une coalition de professionnels de la santé et d'associations pour lutter contre les idées reçues et en formant les professionnels de santé à faire face aux réticences.

Le commissaire européen à la Santé, Vytenis Andriukaitis, médecin de son état, considère que la vaccination est l'une des plus grandes réussites de notre époque.

« Il n'y a pas de vaccin contre la désinformation, dit-il. Les vaccins fonctionnent, c'est aussi simple que ça. Ce n'est pas une question d'opinion, c'est un fait, de même que la terre tourne autour du soleil. Quand nous vaccinons nos enfants, nous leur offrons l'immunité et nous l'offrons aussi aux autres  : comme les maladies infectieuses ne s'arrêtent pas aux frontières, la faiblesse de l'immunisation dans un Etat membre peut faire courir un risque à la santé et à la sécurité de citoyens à travers l'Union. »

La Commission propose de réfléchir à des plans de vaccination avec l'objectif de 95% de personnes vaccinées contre la rougeole d'ici 2020. Il pourrait aussi y avoir une carte de vaccination européenne voire un accord entre pays pour des âges et des dosages communs pour les vaccins.

Ecouter aussi : La rougeole (Priorité santé)

NewsletterAvec la Newsletter Quotidienne, retrouvez les infos à la une directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.