Accéder au contenu principal
Pologne

La Pologne amende sa loi très controversée sur la Shoah

Le Parlement polonais a amendé à une large majorité une loi controversée dénoncée par Israël, à Varsovie, le 27 juin 2018.
Le Parlement polonais a amendé à une large majorité une loi controversée dénoncée par Israël, à Varsovie, le 27 juin 2018. Agencja Gazeta/Slawomir Kaminski via REUTERS

Le Parlement polonais a amendé ce mercredi 27 juin un texte de loi qui avait provoqué la colère des autorités israéliennes. Entrée en vigueur en mars dernier, la loi prévoyait de punir tous ceux qui considèrent la Pologne coresponsable des crimes commis par les nazis pendant la Seconde Guerre mondiale.

Publicité

Les auteurs de la loi disaient vouloir défendre l'image de la Pologne et des Polonais. Le texte prévoyait jusqu'à trois ans de prison et des amendes pour quiconque emploierait une expression telle que « camps de la mort polonais » ou toute autre formule signifiant une complicité polonaise dans le génocide des juifs par l'Allemagne nazie.

Cette loi a provoqué des tensions entre la Pologne et Israël. Les Etats-Unis ont également critiqué le texte adopté à Varsovie. Selon ses détracteurs, la loi revenait à nier la participation de certains Polonais à la Shoah et elle risquait d'empêcher à des survivants d'apporter leurs témoignages.

Ce mercredi, le Parlement polonais a finalement amendé le texte à une très large majorité. Le Premier ministre a justifié ce geste en expliquant que la loi avait fait naître tant de controverse qu'elle en était devenue contre-productive. Le geste a été salué par Israël. Dans une déclaration commune, les gouvernements des deux pays « condamnent toutes les formes d'antisémitisme et s'opposent à tous les stéréotypes négatifs nationaux notamment anti-polonais ».

NewsletterAvec la Newsletter Quotidienne, retrouvez les infos à la une directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.