Accéder au contenu principal
Diplomatie

Hongrie: Mediapart révèle le fervent soutien de l'ambassadeur français à Orban

Si l'on en croit la note révélée par Mediapart, l'ambassadeur de France en Hongrie est un fervent soutien du Premier ministre hongrois Viktor Orban.
Si l'on en croit la note révélée par Mediapart, l'ambassadeur de France en Hongrie est un fervent soutien du Premier ministre hongrois Viktor Orban. REUTERS/Bernadett Szabo

En plein débat sur la crise migratoire, Mediapart fait des révélations à propos d'un diplomate français. Selon le site d’information, l'ambassadeur de France en Hongrie, Eric Fournier, est l’auteur d'une note très dérangeante adressée au Quai d'Orsay et à l'Élysée dans laquelle il tresse des lauriers au Premier ministre Viktor Orban. Dans cette note, il se réjouit notamment du mur construit par la Hongrie pour repousser les migrants et accuse les musulmans d'être antisémites.

Publicité

La Hongrie d'Eric Fournier est un pays idéal. Le populisme de Viktor Orban est un mythe inventé par les médias, écrit l'ambassadeur français. Aucun autre gouvernement européen ne peut se prévaloir d'une triple victoire aux élections. La Hongrie d'Orban, poursuit le diplomate, est un peu le Real Madrid du monde politique moderne.

En matière migratoire, c'est un modèle, selon Eric Fournier. Un modèle qui a su anticiper les problèmes posés par les mouvements migratoires illégaux. En clair, le représentant de la France à Budapest se félicite que les Hongrois aient construit un mur à leur frontière pour bloquer le passage des demandeurs d'asile.

Mais le télégramme va plus loin. Il devient nauséabond à propos de l'antisémitisme. Si la presse accuse en permanence la Hongrie d'être antisémite, estime Eric Fournier, c'est pour détourner l'attention du véritable antisémitisme moderne, qui est le fait « des musulmans de France et d'Allemagne », selon lui.

Interrogé sur cette note en marge du sommet de Bruxelles, Emmanuel Macron déclare qu'elle ne correspond en rien à la position française. Et que l'ambassadeur sera révoqué sur-le-champ si la preuve est faite qu'il défendu ces thèses en public.

Hongrie: Viktor Orban maintient son cap ultra-conservateur

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.