Accéder au contenu principal
Ukraine / Turquie

Ukraine: arrestations de partisans présumés de Fethullah Gülen

L'ex-imam Fethullah Gülen, le 24 septembre 2013 dans sa résidence en Pennsylvanie. Il est accusé d'être le cerveau du putsch manqué de 2016 en Turquie.
L'ex-imam Fethullah Gülen, le 24 septembre 2013 dans sa résidence en Pennsylvanie. Il est accusé d'être le cerveau du putsch manqué de 2016 en Turquie. AFP/SELAHATTIN SEVI / ZAMAN DAILY

En Turquie, c’est ce mercredi soir 18 juillet qu'expire le régime d'exception mis en place il y a 2 ans, après le putsch manqué. Une tentative que les autorités ont imputée au prédicateur Fethullah Gülen qui réside depuis une vingtaine d'années aux Etats-Unis. Ces derniers mois, les services secrets turcs ont procédé à plusieurs opérations pour ramener en Turquie des partisans présumés de Gülen. La dernière opération en date a eu lieu en Ukraine. Un blogueur turc de l'opposition a été expulsé la semaine dernière. Depuis, ses proches sont sans nouvelles.

Publicité

Les services de sécurité et le parquet ukrainiens restant silencieux, c’est l’épouse de Yusuf Inan qui a fourni quelques détails de son expulsion au journal en ligne ukrainien Strana.

Ekaternia Inan, citoyenne ukrainienne a raconté que son mari, qui possédait un titre de séjour en bonne et due forme, a été arrêté à son domicile de Mykolaïv, dans le sud du pays, jeudi dernier, par les services de sécurité ukrainiens, qui ont affirmé agir à la demande des Turcs. Emmené d’abord à Kiev, il a ensuite été placé en centre de détention dans la ville où il habitait avec sa famille.

Dimanche dernier, un tribunal local a statué favorablement sur la demande d’extradition. Il a alors été envoyé en secret vers la Turquie, sans avoir pu faire appel, comme le prévoit la loi ukrainienne.

C’est le deuxième citoyen turc enlevé en quelques jours. Jeudi dernier, dans un restaurant d’Odessa, l’homme d’affaires Salih Zeki Yigit a été appréhendé par les services de sécurité turcs, selon des récits livrés à la presse ukrainienne par des représentants de la diaspora. Celle-ci redoute que ces enlèvements ne s’arrêtent pas là.

Le journal en ligne Strana citant des sources diplomatiques ukrainiennes affirme que ces extraditions sont le fruit d’un accord passé entre les présidences turque et ukrainienne. Huit autres ressortissants turcs réfugiés en Ukraine seraient dans le viseur.

(Re) lire : Un trésorier de Fethullah Gülen arrêté au Soudan par le renseignement turc

 

NewsletterAvec la Newsletter Quotidienne, retrouvez les infos à la une directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.