Accéder au contenu principal
Union européenne

Migrants: Bruxelles accorde des financements d'urgence à la Grèce et l'Espagne

Plus de 20.000 migrants sont arrivés en Espagne depuis janvier 2018.
Plus de 20.000 migrants sont arrivés en Espagne depuis janvier 2018. REUTERS/Jon Nazca

La Commission européenne a décidé d'octroyer des aides supplémentaires à la Grèce et l'Espagne pour l'accueil des migrants. Le contexte est difficile depuis plusieurs mois, avec le refus du nouveau pouvoir italien d'accueillir les bateaux de migrants dans ses ports.

Publicité

Avec notre correspondante à Bruxelles, Laxmi Lota

Plus de 20 000 migrants sont entrés en Espagne depuis janvier. En raison de la fréquence des arrivées, les services espagnols sont débordés pour assurer l'enregistrement et l'accueil de ces personnes.

Madrid a donc demandé dimanche dernier à bénéficier du Fonds européen Asile, migration et intégration (Fami), un fonds actuellement doté de plusieurs centaines de millions d'euros. Face à l'urgence, « plusieurs dizaines de millions d'euros seront débloqués ces prochains jours pour l'Espagne », confirme une source européenne.

La Grèce a effectué cette même demande il y a un mois et recevra 31,1 millions d'euros pour financer notamment les soins de santé, l'alimentation et les frais de traduction. Une enveloppe supplémentaire de 6,4 millions d'euros a été allouée à l'Organisation internationale pour les migrations afin d'améliorer les conditions d'accueil dans le pays.

« Le Maroc a besoin d'un soutien plus important », reconnaît une porte-parole de la Commission. Cinquante-cinq millions d'euros sont prévus. Mais plusieurs Etats membres n'ont pas versé les contributions promises au Fonds fiduciaire d'urgence de l'UE pour l'Afrique et ses moyens sont donc limités, explique le président de l'exécutif européen.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.