Accéder au contenu principal
Italie

A Vérone, des milliers de manifestants défilent pour l'avortement

Le conseil municipal de Vérone a décidé d'octroyer des fonds aux associations de lutte contre l'avortement (illustration).
Le conseil municipal de Vérone a décidé d'octroyer des fonds aux associations de lutte contre l'avortement (illustration). DEA / W. BUSS / Contributeur

Les rues de Vérone, dans le nord de l'Italie, se sont remplies de manifestants ce samedi 13 octobre. Ils réclament la pleine application de la loi de 1978 sur l’IVG et s’inquiètent d’une motion de la Ligue adoptée par le conseil municipal.

Publicité

Avec notre correspondante à Rome, Anne Le Nir

La décision du conseil municipal de Vérone a de quoi faire frémir. Votant une motion portée par un conseiller municipal de la Ligue, la ville est la première d'Italie à avoir décidé d’octroyer des fonds publics aux associations catholiques locales pour les soutenir dans leur campagne anti-IVG. En réaction, des milliers de personnes ont défilé ce samedi dans les rue de cette ville du nord de l'Italie pour protester contre cette décision et réclamer un « avortement libre, sûr et gratuit ».

Dans le pays, entre 70 et 85 % des gynécologues, selon les régions, refusent de pratiquer des IVG en faisant jouer la clause de conscience. L’influence de l’Eglise est un grand sujet de débat. Certains sociologues estiment que le poids des catholiques les plus conservateurs augmente. Pour d’autres, les praticiens qui sont objecteurs de conscience le sont plus pour des raisons personnelles que religieuses.

Quoi qu’il en soit, pour les femmes qui choisissent, ou sont contraintes d’interrompre leur grossesse, notamment les migrantes, la situation est alarmante. Elles sont en effet souvent obligées d’avorter dans la clandestinité. Bien décidées à défendre la loi sur l’avortement, les associations féministes et humanitaires vont donc poursuivre leur mobilisation au niveau national, jusqu’au 8 mars.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.