Accéder au contenu principal
Russie

Russie: une importante délégation de patrons français reçue au Kremlin

Une délégation d'homme d'affaires français a été reçue au Kremlin par le président Vladimir Poutine lui-même, ce jeudi 18 avril 2019.
Une délégation d'homme d'affaires français a été reçue au Kremlin par le président Vladimir Poutine lui-même, ce jeudi 18 avril 2019. D. Vallot/RFI

La Russie veut rassurer les investisseurs étrangers après l’arrestation de plusieurs hommes d’affaires occidentaux implantés dans le pays. Ces arrestations ont jeté un froid au sein de la communauté d’affaires étrangères à Moscou. Ce jeudi 18 avril, une importante délégation de patrons français a ainsi été reçue dans les salons du Kremlin.

Publicité

Avec notre correspondant à Moscou, Daniel Vallot

Total, Renault, Crédit agricole ou encore Air Liquide : c’est une bonne partie du CAC 40 qui se retrouve dans l’un des salons les plus prestigieux du Kremlin. Autour de la table, une quinzaine de patrons français, accueillis par le président russe en personne. « J'ai dit plus d'une fois qu'en Russie tout est fait et sera fait pour que vous, les investisseurs étrangers, vous sentiez le mieux possible », a expliqué Vladimir Poutine.

Pour attirer ces capitaux étrangers, Vladimir Poutine doit rassurer ses interlocuteurs. En février dernier un investisseur américain de premier plan a été arrêté à Moscou, de même qu’un banquier français. Une affaire qui a jeté un froid au sein de la communauté des investisseurs français en Russie.

Le patron de Total Patrick Pouyanné compte d’ailleurs soulever la question auprès du président russe. « Nous sommes une délégation française, on parle de l’amélioration entre la communauté française et l’investissement en Russie… Oui, bien sûr, je compte bien évoquer le sujet, oui ! »

Il assure néanmoins que « ce n’est pas un sujet d’inquiétude », mais « un sujet qui fait partie du cadre d’amélioration du business ». « Pour investir, il faut être en confiance », précise l'homme d'affaires français

Depuis l’arrestation de Michael Calvey et de Philippe Delpal, de nombreuses personnalités du monde économique russe ont pris leur défense. Ces appels ont été partiellement entendus : la semaine dernière l’investisseur américain a été libéré et assigné à résidence. En revanche Philippe Delpal est, lui, resté derrière les barreaux. Sa détention provisoire a même été prolongée jusqu’au mois de juillet prochain.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.