Accéder au contenu principal
Revue de presse des Balkans

À la Une: les Balkans, nouveau terrain de jeu pour la Chine, l’UE s’inquiète

Le Premier ministre Li Keqiang pendant une cérémonie au site de construction du pont de Peljesac à Brijesta, le 11 avril 2019.
Le Premier ministre Li Keqiang pendant une cérémonie au site de construction du pont de Peljesac à Brijesta, le 11 avril 2019. REUTERS/Stringer

Une revue de presse présentée en partenariat avec Le Courrier des Balkans.

Publicité

Longtemps absente du sud-est de l’Europe, la Chine a fait une arrivée fracassante après la crise financière de 2008. Aujourd’hui Pékin investit massivement dans la région, une concurrence qui irrite de plus en plus l’Union européenne.
À lire aussi : Slovénie : restructuration à la chinoise chez Gorenje

Ces « pompiers pyromanes » qui gouvernent les Balkans (avec le soutien de l’UE)
Aleksandar Vučić, Milo Đukanović, Hashim Thaçi, Milorad Dodik, Bakir Izetbegović, Dragan Čović. Tous ces dirigeants des Balkans ont un point commun : ils gouvernent la Serbie, le Monténégro, le Kosovo et une Bosnie-Herzégovine divisée d’une main de fer, menant une politique nationaliste et corrompue, tout en bénéficiant du soutien de l’Union européenne. Décryptage avec l’universitaire Florian Bieber.
À lire aussi :L’UE et les Balkans : à Berlin, un Sommet d’hypocrisie
La France, l’Allemagne et les Balkans : poker menteur à Berlin

Européennes 2019 : Možemo, le « Podemos croate » se bat pour une UE plus solidaire
Écologiste et à gauche toute. La plateforme politique Možemo veut casser les règles du jeu politique en Croatie, coincée entre un parti social-démocrate en déliquescence et une droite de plus en plus réactionnaire. Entretien avec Sandra Benčić, l’une des porte-paroles de ce mouvement citoyen qui rêve d’une Europe ouverte et solidaire.
Retrouvez le dossier Européennes :2019 : renforcement des nationalismes ou nouveaux espoirs ?

Roumanie : Liviu Dragnea, le Brésil et la fraude aux fonds européens
Liviu Dragnea, l’homme fort du Parti social-démocrate (PSD), semble de plus en plus cerné par les affaires. Il est au centre d’une enquête portant sur la société TelDrum, qui a reçu des centaines de millions d’euros de fonds publics et de fonds européens, et dont Liviu Dragnea est soupçonné d'être l’un des bénéficiaires. Ce dernier nie les faits mais une enquête de l’OCCRP, entre le Brésil et la Roumanie, met à mal sa défense.

Serbie : une école maternelle dans un ancien camp de concentration nazi
Une école maternelle devrait bientôt ouvrir à Staro Sajmište, un ancien camp nazi à Belgrade pendant la Seconde Guerre mondiale. La communauté juive et les historiens s’indignent. L’État serbe n’a jamais rien entrepris pour transformer ce site aujourd’hui quasiment à l’abandon en un lieu de mémoire.
À lire aussi : Exode en Bosnie-Herzégovine : les écoles deviennent des maisons de retraite

Kosovo : Rada Trajković, « prisonnière politique » à Belgrade
Rada Trajković serait menacée par des « extrémistes albanais ». Mais pour cette figure de l’opposition serbe au Kosovo, le vrai danger vient plutôt des cercles proches du pouvoir de Belgrade qui l’ont désignée comme cible aux yeux de l’opinion.

Santé en Bosnie-Herzégovine : les dons par SMS, un palliatif aux carences de l’État
Les appels à l’aide pour collecter des fonds afin de subvenir au traitement d’un malade ou de soutenir une famille dans le besoin se multiplient en Bosnie-Herzégovine. Mais pour les militants des droits humains, ces dons par SMS ne suffisent pas et traduisent, surtout, les défaillances d’un État incapable de s’attaquer au problème de la pauvreté.

Slovénie : le travail ne sauve pas de la pauvreté
Près de 7 % des Slovènes actifs ayant un emploi vivent sous le seuil de pauvreté. Voilà l’un des chiffres emblématiques publiés par l’agence statistique slovène à la veille de la fête du Travail. Malgré une conjoncture économique favorable.

Balkans : les abeilles menacées par l’usage de pesticides interdits
Cela fait plusieurs années que les apiculteurs de la région sont inquiets. Le nombre d’abeilles ne cesse de chuter entraînant une forte baisse de la production de miel. En cause, notamment, l’usage de pesticides interdits, mais moins chers.

Du KGB aux guerres yougoslaves, le destin du mercenaire Eduardo ’Chico’ Rózsa-Flores
Journaliste, mercenaire, révolutionnaire, assassin et poète, Eduardo Rózsa-Flores dit Chico (1960-2009) a brûlé sa vie, de La Paz à Budapest en passant Moscou et la Croatie. Formé à l’espionnage par le KGB, il bifurque vite vers les maquis fascistes. En 1991, il rejoint la garde nationale croate à Osijek, une milice oustachie, puis fonde la Brigade internationale des volontaires, qui rassemble des fanatiques de la Légion étrangère et de l’ultra-droite. Plus tard, il rejoindra l’Opus dei avant de se convertir à l’Islam. Récit.

Comment les rappeurs du Kosovo sont rentrés dans le game
C’est un trésor qui peine à dépasser les frontières du monde albanais. Au Kosovo, une belle scène rap se développe depuis bientôt trois décennies. Après des débuts cachés, cette musique s’est imposée dès le milieu des années 2000 comme le genre n°1 à Pristina, Mitrovica ou dans la diaspora. Tour d’horizon avec ceux qui ont construit l’identité du hip-hop kosovar.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.