Accéder au contenu principal
Italie

Italie: BlackRock se retire du plan de sauvetage de la banque Carige

Le logo de la banque Carige. L'incertitude était de nouveau vive en Italie quant à l'avenir de la banque Carige, après la décision de l'américain BlackRock de se retirer de son plan de sauvetage, le 9 mai 2019.
Le logo de la banque Carige. L'incertitude était de nouveau vive en Italie quant à l'avenir de la banque Carige, après la décision de l'américain BlackRock de se retirer de son plan de sauvetage, le 9 mai 2019. Alberto PIZZOLI / AFP

Pour la quatrième fois en 24 mois, l'Italie  risque de devoir sauver avec des fonds publics une de ses banques. Le géant américain de la gestion d’actifs, BlackRock, s’est retiré brusquement du plan de sauvetage de Banca Carige. L'instabilité du gouvernement populiste serait un des facteurs qui ont déterminé son retrait.

Publicité

Avec notre correspondante à Rome, Anne Le Nir

La banque Carige, dont le siège se situe à Gênes, est une des plus anciennes au monde. Ses origines remontent au 15e siècle. Considérée jusqu’au début des années 2000 comme une des plus solides du pays, elle est aujourd’hui au bord de la faillite. Notamment en raison de sa forte exposition dans la région de la Ligurie, en proie à de graves difficultés économiques.

Le numéro 1 de mondial de la gestion d’actifs BlackRock devait participer à sa recapitalisation. Mais il vient de se retirer en raison de la situation politique italienne, très turbulente. Pour tenter de calmer les eaux, le ministre de l’Économie Giovanni Tria s’est déclaré confiant dans  « une solution qui ferait appel au marché » .

Cela afin d’éviter de mobiliser 1 milliard d’euros mis de côté par l’État. Mais aucun investisseur ne se bouscule au portillon et Rome risque donc de devoir réaliser un quatrième sauvetage de banque en 24 mois.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.