Accéder au contenu principal
Russie / États-Unis

La Russie victime de cyberattaques américaines «depuis des années»

Le porte-parole du président russe, Dmitri Peskov, le 7 décembre 2017.
Le porte-parole du président russe, Dmitri Peskov, le 7 décembre 2017. REUTERS/Sergei Karpukhin

La Russie est victime de cyberattaques américaines « depuis des années », a déclaré le Kremlin, ce mardi 18 juin, après les révélations de la presse américaine sur les intrusions numériques perpétrées par les États-Unis en Russie. Pour Moscou, ces attaques ne concernent pas seulement le secteur de l’énergie, mais toutes les infrastructures du pays.

Publicité

Avec notre correspondant à Moscou,  Daniel Vallot

Les révélations samedi dernier du New York Times n’ont pas seulement suscité la colère de Donald Trump. Elles ont aussi provoqué de nombreuses réactions en Russie et pour cause : les journalistes du quotidien américain font la lumière sur les cyberattaques perpétrées ou préparées par les États-Unis à l’encontre de Moscou.

Or, selon le porte-parole du Kremlin, cela fait des années que son pays serait la victime de ces attaques. Non seulement dans le secteur de l’énergie, comme le pointe l’article du New York Times, mais aussi ajoute Dmiteri Peskov, dans celui de la banque, des médias et des infrastructures critiques de la Russie.

Pour Moscou, les révélations du New York Times n’ont donc rien de surprenant. Elles permettent en revanche aux autorités russes de retourner les accusations d’ingérence qui lui sont faites à intervalles réguliers par les pays occidentaux.

Elles permettront également de justifier un projet de loi visant à renforcer le contrôle de l’internet russe. Un projet de loi controversé, qui doit officiellement permettre à la Russie de se mettre à l’abri d’une éventuelle cyberattaque.

NewsletterAvec la Newsletter Quotidienne, retrouvez les infos à la une directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.