Accéder au contenu principal
Bulgarie

Piratage massif de données fiscales en Bulgarie, un suspect arrêté

Un hacker qui a piraté les données fiscales de près de 5 millions de Bulgares a qualifié la sécurité informatique du gouvernement de «parodie».
Un hacker qui a piraté les données fiscales de près de 5 millions de Bulgares a qualifié la sécurité informatique du gouvernement de «parodie». REUTERS/Kacper Pempel/Illustration/File Photo

Une cyberattaque sans précédent a eu lieu en Bulgarie. Les données de 5 millions de personnes ont été volées à l'administration fiscale du pays. Un suspect a été arrêté, mais ses motifs demeurent un mystère.

Publicité

De notre correspondant à SofiaDamian Vodénitcharov

Pratiquement toute la population active en Bulgarie est victime de cette cyberattaque. Les données ont été envoyées à plusieurs médias bulgares par courriel, dans lequel le hacker responsable dit être d'origine russe. Il se dit prêt à publier davantage de données volées, 30 Go (gigaoctets)  en tout serait à sa disposition. Dans son message aux médias, il a qualifié la sécurité informatique du gouvernement de « parodie ».

Le ministre de l'Intérieur a lié la cyberattaque à l'achat d'avions de chasse américains, des F-16, par l'armée de l'air, annoncé le même jour. Un Bulgare âgé de 20 ans, expert en cybersécurité, a été arrêté. Le Premier ministre Boïko Borissov a félicité les services responsables de l'arrestation pour la rapidité avec laquelle ils avaient identifié l'auteur présumé du piratage.

Il aurait obtenu l'accès aux informations confidentielles de l'administration fiscale à l'aide d'une vulnérabilité du système de remboursement de la TVA qui est peu utilisé, donc rarement mis à jour. Le suspect a pu être retrouvé grâce à son nom d'utilisateur qui figurait dans les fichiers contenant l'information dérobée. Il est connu des forces de l'ordre, notamment pour avoir commis d'autres cybercrimes.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.