Accéder au contenu principal
Russie

Russie: l'opposant Alexeï Navalny accrédite la thèse de son empoisonnement

Alexeï Navalny lors d'une audience à Moscou, en septembre 2018 (illustration).
Alexeï Navalny lors d'une audience à Moscou, en septembre 2018 (illustration). REUTERS/Maxim Shemetov

Alexeï Navalny a-t-il été victime d’un empoisonnement ? C’est la question que se posent ses proches et son médecin personnel. L’opposant le plus emblématique à Vladimir Poutine a été hospitalisé dimanche 28 juillet en urgence. Version officielle : c’est une réaction allergique. Mais le principal intéressé affirme ne jamais avoir développé aucune allergie de sa vie.

Publicité

Avec notre correspondant à Moscou,  Daniel Vallot

Alexeï Navalny s’est exprimé ces dernières heures sur son blog. L’opposant affirme ne jamais avoir fait d’allergie de sa vie, et qui s’interroge donc sur l’origine de la réaction cutanée très forte qu’il a subie au quatrième jour de sa détention. Alexeï Navalny fait un compte-rendu très précis des 24 heures précédant son hospitalisation : sa promenade avec ses cinq autres détenus qui remarquent alors une rougeur sur son cou. Durant la nuit, Alexeï Navalny se réveille plusieurs fois avec des sensations de brûlures et de piqûres sur son visage.

« L’idée m’est alors venue : peut-être m’ont-ils empoisonné », écrit l’opposant, qui sera hospitalisé le lendemain. Alexeï Navalny exclut que ses gardiens aient pu l’empoisonner. Ces derniers étaient, dit-il, « encore plus choqués que moi de ma propre apparence ». Mais il se demande si quelqu’un a pu s’introduire dans sa cellule en son absence, et y introduire une substance chimique. Ce récit a aussi été posté via son compte Twitter, accompagné de cette mention : « Des choses étranges ».

Images de vidéosurveillance

Alexeï Navalny va désormais demander de pouvoir accéder aux images de vidéosurveillance de sa cellule. Il estime que si ces images montrent une personne extérieure s’introduisant en son absence dans sa cellule, cela prouvera qu’il y a eu tentative d’empoisonnement. Pour essayer de tirer au clair cette affaire, son entourage a également récupéré son tee-shirt et des cheveux pour les soumettre à une expertise indépendante.

En conclusion du texte publié sur internet, Alexeï Navalny pose la question : les autorités sont-elles assez stupides pour essayer de m’empoisonner dans un lieu où elles seraient forcément suspectées ? « Il est tentant de chercher une rationalité, ou un sens caché à leurs actions » répond de lui-même Alexeï Navalny, mais « en réalité, écrit-il, ils sont en colère… et tout simplement stupides. »

► À lire aussi : Russie: l'opposant Alexeï Navalny victime d'un possible empoisonnement

NewsletterAvec la Newsletter Quotidienne, retrouvez les infos à la une directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.