Accéder au contenu principal
Brexit

Royaume-Uni: le Brexit au centre des intérêts de la confédération syndicale TUC

Frances O'Grady, la secrétaire générale de Trades Union Congress (TUC) lors de l'ouverture d'une prédécente édition de la confédération syndicale (image d'illustration).
Frances O'Grady, la secrétaire générale de Trades Union Congress (TUC) lors de l'ouverture d'une prédécente édition de la confédération syndicale (image d'illustration). AFP Photos/BEN STANSALL

Au Royaume-Uni, le TUC (Trades Union Congress), la principale confédération syndicale ouvre son congrès annuel ce dimanche 8 septembre à Brighton et ce jusqu’à mercredi. Le Brexit devrait être au cœur des débats.

Publicité

Au sein de la confédération syndicale britannique, il y a autant de points de vue que ceux qui traversent toute la société du Royaume-Uni par rapport au Brexit : sortie de l’Union européenne avec ou sans accord ou encore organisation d'un nouveau vote.

Les débats devraient être animés, à l’image de ce qui se passe ces derniers jours au Parlement. L’année dernière déjà à la même époque, le congrès du TUC avait adopté une motion ouvrant la possibilité à un nouveau référendum. Mais c’était du temps où Theresa May discutait avec Bruxelles une sortie ordonnée. Depuis, l’ex-Première ministre a été remplacée à la tête du gouvernement par Boris Johnson, le principal artisan du Brexit, avec ou sans accord.

►À lire aussi : Brexit : le Parlement britannique pousse Boris Johnson dans ses retranchements

Chez les millions d’adhérents des syndicats, le souhait d’un retour aux urnes domine. Beaucoup craignent que l’éventuel retour des barrières douanières avec le Brexit n’entraîne la hausse du chômage et la chute du niveau de vie des Britanniques.

NewsletterAvec la Newsletter Quotidienne, retrouvez les infos à la une directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.