Accéder au contenu principal
Pologne

Pologne: le président de la Cour des comptes sur la sellette

Le président polonais de la Cour des comptes, Marian Banas, en 2016.
Le président polonais de la Cour des comptes, Marian Banas, en 2016. CC 3.0/Adrian Grycuk

En Pologne, à moins de trois semaines des législatives prévues le 13 octobre, un nouveau scandale ébranle le parti au pouvoir, Droit et Justice. Selon une enquête de la chaîne de télévision TVN, le président de la Cour des comptes polonaise aurait loué un appartement à des proxénètes. Ces derniers ont transformé cette habitation de Cracovie en hôtel de passe, avec réservation de chambres à l’heure. Pour l’instant, le président de la Cour des comptes nie les faits et annonce son intention de porter plainte contre la chaîne.

Publicité

Avec notre correspondant à VarsovieThomas Giraudeau

C’est une belle propriété de 400 m² à Cracovie. L’extérieur ne laisse rien paraître.
Mais à l’intérieur, les lieux ressemblent fortement à un hôtel de passe tenu par un mafieux de la ville, à la tête de réseaux de prostitution. Voilà ce qu’ont découvert les journalistes de la chaîne privée polonaise TVN. Et le propriétaire des lieux n’est autre que le président de la Cour des comptes du pays.

Marian Banas est un homme de confiance des dirigeants polonais. Ministre des Finances du gouvernement PiS, Droit et Justice, cet été, il a la réputation d’être un homme intègre. Son image en prend donc un sacré coup,

D’autant plus que selon la chaîne TVN, il aurait vendu cette propriété il y a un mois seulement, juste avant d’être élu à la tête de la Cour des comptes. Volonté de faire disparaître une affaire compromettante ou simple hasard du calendrier. Pour l’instant, le principal intéressé parle de « calomnie » et de « diffamation ».

Un mois après la démission du vice-ministre de la Justice, impliqué dans une campagne de haine contre des juges, cette nouvelle affaire entache encore la majorité. Mais dans les sondages pour les prochaines législatives, le parti reste toujours largement en tête.

NewsletterAvec la Newsletter Quotidienne, retrouvez les infos à la une directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.