Accéder au contenu principal
Union européenne

Union européenne: un pré-accord trouvé pour répartir les migrants sauvés en mer

Des migrants secourus en mer Méditerrannée par l'Ocean Viking. Le 12 août 2019.
Des migrants secourus en mer Méditerrannée par l'Ocean Viking. Le 12 août 2019. ANNE CHAON / AFP

C’en est peut-être fini des négociations au cas par cas à chaque sauvetage opéré en Méditerranée pour savoir quel pays accueillera les rescapés de la traversée. L’Italie réclame un système de répartition automatique des migrants qui arrivent sur ses côtes. Le sujet était au menu d’une réunion à Malte. Les ministres de l'Intérieur allemand, français, italien et maltais ont élaboré un dispositif censé permettre aux pays européens volontaires de se répartir de façon systématique les personnes secourues en mer.

Publicité

Le document sera d’abord présenté aux autres pays membres, avant d’être dévoilé publiquement. Car pour l’instant, seuls les 4 pays, qui ont assisté à la réunion à La Valette, ont trouvé un terrain d’entente. Le commissaire européen chargé de l'immigration, Dimitris Avramopoulos espère pouvoir convaincre les autres. « J’appelle maintenant tous les États membres à se joindre à nos travaux, pour mettre en place un mécanisme de solidarité plus prévisible et à participer aux efforts de solidarité. C’est un sujet qui nous concerne tous et nous devons y remédier collectivement. Parallèlement, nous poursuivrons nos efforts pour soutenir tous les États membres soumis à des pressions sur toutes les routes migratoires de la Méditerranée ».

« Ce projet reste ouvert aux contributions des autres pays »

Pour l’Italie, qui accuse ses partenaires de ne pas l'avoir soutenue face à la crise migratoire, le pré-accord conclu à Malte est un bon début. La ministre italienne de l’Intérieur, Luciana Lamorgese: « Ce qui est important, c’est qu’on sent qu’il y a une grande coopération, une volonté de travailler ensemble. Ce projet reste ouvert aux contributions des autres pays. Nous avons intérêt à ce que de nombreux pays y prennent part »

Le texte sera soumis pour approbation à l'ensemble des pays de l'Union européenne lors d'un conseil européen des ministres de l’Intérieur au Luxembourg le 8 octobre.

 

NewsletterAvec la Newsletter Quotidienne, retrouvez les infos à la une directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.