Accéder au contenu principal
La revue de presse des Balkans

À la Une: l'intégration européenne et les Balkans, une histoire à renouer

La candidature de la Roumaine Adina Valean (photo) au poste de commissaire aux Transports à la Commission européenne a été acceptée par Ursula von der Leyen.
La candidature de la Roumaine Adina Valean (photo) au poste de commissaire aux Transports à la Commission européenne a été acceptée par Ursula von der Leyen. JOHN THYS/AFP

Publicité

Trente ans après la chute du mur de Berlin, l’Union européenne semble dans l’impasse, plombée par les crises internes à répétition. Où en sont les promesses d’élargissement faites aux Balkans depuis le début des années 2000 ?
L'intégration européenne et les Balkans : une histoire à renouer
À lire aussi :
La Roumanie va enfin avoir une représentante à la Commission européenne
Pour aller plus loin :
Le « mini-Schengen des Balkans » avance, mais sans le Kosovo ni le Monténégro

Le président sortant, le libéral Klaus Iohannis, qui partait favori, arrive largement en tête. Viorica Dancilă, la candidate du PSD, parvient à qualifier pour le second tour malgré la crise que traverse son parti depuis la motion de censure qui a fait tomber son gouvernement. Dan Barna, de l’USR-PLUS, ne l’aura finalement pas inquiétée.
Présidentielle en Roumanie : la socialiste Viorica Dăncilă impose un second tour à Klaus Iohannis

Les réactions courroucées se sont multipliées en Bosnie-Herzégovine après les propos d’Emmanuel Macron sur la prétendue menace jihadiste. Le président Željko Komšić a même répondu dans le Financial Time pour recadrer le débat.
Bosnie-Herzégovine : « Macron, notre pays n'est pas une bombe à retardement »

Il s’est directement attaqué aux réseaux salafistes, n’a eu de cesse dénoncer les départs pour le djihad en Syrie et se tient à distance de toute forme de nationalisme. Une action saluée par ses pairs : Husein ef. Kavazović a été largement réélu en octobre reis de la Communauté islamique de Bosnie-Herzégovine. Portrait.
Bosnie-Herzégovine : un reis de dialogue à la tête de la Communauté islamique

Le gouvernement conservateur de Kyriakos Mitsotákis entend « remettre de l’ordre » à Athènes, notamment dans le quartier libertaire d’Exárcheia. Les médias grecs se font l’écho d’une répression policière croissante et de plus en plus violente. Revue de presse.
Grèce : violence policière à l’agenda quotidien d'Athènes
À lire aussi :
« Adults in the room » : la Grèce boude le film de Costa-Gravas sur la crise

Deux jours à peine après la chute du gouvernement de Maia Sandu, un gouvernement présenté comme « technocrate » a été investi par le Parlement. Presque tous les ministres sont d’anciens conseillers du Président socialiste Igor Dodon et le nouveau Premier ministre Ion Chicu fut un second couteau communiste passé ministre des Finances dans l’ancien « gouvernement oligarchique ».
Moldavie : un nouveau gouvernement «technocrate» très lié au Président Dodon
À lire aussi :
Moldavie : les socialistes font tomber la coalition anti-oligarques

Les mini-centrales hydroélectriques des monastères de Rača et Studenica rapportent d’importants revenus, payés par l’État, à l’Église orthodoxe serbe. Personne ne sait si ces bénéfices sont imposés. Une lucrative opération de green washing aux frais du contribuable.
Serbie : l’Église orthodoxe s’enrichit grâce aux mini-centrales hydroélectriques
Pour aller plus loin :
Dossier/Ces mini-centrales hydrauliques qui détruisent les rivières des Balkans

Comment se débarrasser des dizaines de tonnes de déchets toxiques stockés dans l’usine OHIS, ancien géant macédonien de l’industrie chimique ? Ces substances dangereuses menacent les habitants de la capitale macédonienne depuis 30 ans, mais les autorités n’ont pour l’instant aucune solution.
Macédoine du Nord : des déchets toxiques menacent Skopje depuis plus de 30 ans

Lassés des bas salaires dans le secteur du tourisme, les Monténégrins préfèrent partir travailler à l’étranger. Pour faire face à la pénurie de main-d’œuvre, les patrons ne se contentent plus de recruter dans les pays voisins : un accord vient d’être conclu avec Manille pour faire venir des Philippins. Reportage dans la riviera de Budva.
Tourisme au Monténégro : on recrute des Philippins

Mardi matin, les habitants du quartier d’Astir à Tirana ont tenté d’empêcher la démolition de 33 bâtiments pour faire la place à la construction, contestée, du périphérique. La police les a violemment réprimés : bilan douze blessés et de nombreuses interpellations. Pendant ce temps, Edi Rama s’affichait tout sourire à l’antenne d’ERTV, sa chaîne télévisée.
Albanie : violents affrontements autour du «Nouveau Boulevard» de Tirana

Série L'autre mur de Berlin
Plombés par la crise et la répression, les régimes de parti unique étaient voués à disparaître, mais bien des alternatives auraient pu naître sur les décombres du mur de Berlin. L’imposition du modèle néolibéral n’était pas inéluctable et des voies nouvelles restent à inventer à l’heure de la crise climatique. L’analyse de Catherine Samary.
L'autre mur de Berlin • La chute du Mur et la réinvention des alternatives

L’Allemagne réunifiée reconnaît uniquement comme « victimes du Mur » ceux qui sont tombés sur le territoire allemand. Pourtant, ils ont été nombreux à avoir tenté leur chance via les « pays frères », notamment la Bulgarie. Beaucoup ont été tués, d’autres attrapés et emprisonnés en RDA. Certains ont réussi leur coup.
L'autre Mur de Berlin • par la Bulgarie ou la Yougoslavie, fuir la RDA à tout prix
Pour aller plus loin :
Dossier / 1989-2019 : il y a 30 ans, la chute du Mur de Berlin

NewsletterAvec la Newsletter Quotidienne, retrouvez les infos à la une directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.