Accéder au contenu principal
Environnement

À la COP25, Greta Thunberg s'entoure de jeunes activistes

Greta Thunberg (deuxième en partant de la gauche) entourée de ses camarades activistes.
Greta Thunberg (deuxième en partant de la gauche) entourée de ses camarades activistes. REUTERS/Juan Medina

Greta Thunberg, la jeune vedette mondiale du climat a donné ce lundi 9 décembre sa conférence de presse à la COP25 à Madrid, un événement très attendu: les journalistes du monde entier se sont bousculés pour y assister. Plusieurs jeunes militants venus des Îles Marshall, des Philippines ou d'Ouganda ont pris la parole.

Publicité

La jeune Suédoise Greta Thunberg l’annonce d’emblée ; elle ne parlera pas, elle préfère laisser la place à d’autres. « C’est notre devoir moral de profiter de cette attention médiatique et donner la parole à ceux qui ont besoin de raconter leurs histoires. »

« Justice climatique »

Des jeunes militants pro-climat sont venus des quatre coins de la planète pour témoigner à la COP25. Carlon Zachhras vit sur les Iles Marshall. « J’habite à 2 mètres seulement au-dessus du niveau de la mer. Avec le changement climatique nous risquons de perdre notre culture. C’est pourquoi nous avons créé une alliance de la jeunesse pour que nos leaders luttent contre le changement climatique. »

Hilda Flavia Nakabuye est une jeune militante venue de l'Ouganda. « Combien de vies devons-nous encore perdre, pour que le monde agisse enfin ! Quelles tempêtes, ou inondations l’Afrique doit-elle encore subir pour que la justice climatique soit enfin à l’ordre du jour ! »

Les jeunes assurent qu’ils ne lâcheront pas. Ils vont descendre à nouveau dans la rue, à Madrid et ailleurs.

NewsletterAvec la Newsletter Quotidienne, retrouvez les infos à la une directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.