Accéder au contenu principal
Croatie

Le chanteur Miroslav Skoro pourrait changer le cours de la présidentielle croate

Miroslav Skoro pourrait passer au second tour face à la présidente sortante nationaliste Kolinda Grabar-Kitarovic (image d'illustration).
Miroslav Skoro pourrait passer au second tour face à la présidente sortante nationaliste Kolinda Grabar-Kitarovic (image d'illustration). AFP Photos/Denis Lovrovic

Ce dimanche 22 décembre a lieu le premier tour de l'élection présidentielle croate. En lice, 11 candidats, dont la présidente sortante de droite Kolinda Grabar-Kitarovic, en tête des sondages. Plusieurs personnalités antisystème se présentent aussi dont un chanteur célèbre qui semble en bonne position.

Publicité

Avec notre correspondant régional, Laurent Rouy

En Croatie, le principal opposant de gauche Zoran Milanovic, n'est pas assuré d'aller au second tour de la présidentielle, contre la très droitière présidente sortante Kolinda Grabar-Kitarovic. Un nouveau venu en politique, un chanteur populaire du nom de Miroslav Skoro, qui défend un agenda antisystème, pourrait bouleverser l'équilibre entre nationalistes et sociaux-démocrates. Miroslav Skoro veut, une fois président, dissoudre le Parlement pour ouvrir une nouvelle ère en Croatie.

Milanovic en mauvaise posture

Kolinda Grabar-Kitarovic devrait quand même arriver en tête du premier tour. C'est donc la deuxième place qui est en jeu ce dimanche 22 décembre. Skoro espère un meilleur score que le social-démocrate Zoran Milanovic. Milanovic représente certes une alternance, mais son bilan peu flatteur lorsqu'il était Premier ministre, et ses jeux d'appareil pour éliminer les autres ténors de son parti ont terni son image.

La Croatie, qui doit prendre la présidence de l'Union européenne en janvier, pourrait donc traverser une période de turbulences au moment de conduire les débats à Bruxelles. Zagreb défend notamment un élargissement européen aux pays des Balkans. La clarté du message dépendra aussi du résultat de l'élection présidentielle.

►À lire aussi : Revue de presse des Balkans - Le «Non» de l'Union européenne à l'Albanie et la Macédoine du Nord

NewsletterAvec la Newsletter Quotidienne, retrouvez les infos à la une directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.