Accéder au contenu principal
Croatie

La Croatie prend la présidence de l’Union européenne

Le logo de la présidence croate de l'Union européenne, à Zagreb, le 1er janvier 2020.
Le logo de la présidence croate de l'Union européenne, à Zagreb, le 1er janvier 2020. Denis LOVROVIC / AFP

La Croatie prend à partir d'aujourd'hui la présidence tournante de l’Union européenne. C'est la première fois pour ce pays entré dans l’UE en 2013. Elle va avoir plusieurs dossiers à gérer : Brexit, budget européen. Au plan intérieur, le pays devra aussi élire son président.

Publicité

De notre correspondante à BruxellesLaxmi Lota

Les Croates entament la présidence du conseil de l'UE sans connaitre le nom de leur propre président. Le deuxième tour de l'élection présidentielle aura lieu dimanche 5 janvier.

Le pays s’est bien préparé pour son rôle européen ces six prochains mois, selon plusieurs fonctionnaires à Bruxelles. La Croatie débute cette présidence dans un contexte difficile : il faudra gérer la sortie du Royaume-Uni de l’Union, mais aussi le programme des 100 jours de la présidente de la Commission, Ursula Von der Leyen, ou encore les déceptions des pays des Balkans, candidats à l’intégration et rejetés il y a peu.

« Europe forte » dans « un monde de défis » 

Le slogan choisi par la Croatie pour ces six prochains mois ne cache d’ailleurs pas les difficultés de cet agenda : « Une Europe forte dans un monde de défis ».

La présidence croate sera également confrontée aux négociations sur le budget pluriannuel européen 2021-2027. Il s’agira de définir quels budgets seront disponibles, notamment pour la politique agricole.

Des négociations complexes sont en vue, donc, avant une présidence allemande le 1er juillet.

NewsletterAvec la Newsletter Quotidienne, retrouvez les infos à la une directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.