Accéder au contenu principal
Allemagne

L'Allemagne va investir 62 milliards d'euros pour rénover son réseau ferroviaire

En Allemagne, 86 milliards d'euros seront investis jusqu’en 2030 pour améliorer l’infrastructure ferroviaire allemande, dont 62 proviendront de l'État fédéral. (photo d'illustration)
En Allemagne, 86 milliards d'euros seront investis jusqu’en 2030 pour améliorer l’infrastructure ferroviaire allemande, dont 62 proviendront de l'État fédéral. (photo d'illustration) CHRISTOF STACHE / AFP

L'État allemand va investir massivement jusqu'en 2030 pour moderniser les infrastructures ferroviaires et rendre le train plus attractif pour les utilisateurs. Ces mesures font partie du plan climat du gouvernement pour favoriser un mode de transport moins polluant.

Publicité

Avec notre correspondant à Berlin, Pascal Thibaut

« Le plus important programme de modernisation jamais mené en Allemagne », a annoncé le ministre des Transports Andreas Scheuer. Il n’a pas mâché ses mots pour évoquer les 86 milliards qui seront investis jusqu’en 2030 pour améliorer l’infrastructure ferroviaire allemande. L’État fédéral déboursera 62 milliards. Le reste sera financé par la société Deutsche Bahn elle-même.

Le programme est un rattrapage après des années d’économies. Deux mille kilomètres de rail, autant d’aiguillages et de ponts vont être remplacés. L’accessibilité des handicapés sera améliorée. De nouvelles technologies doivent permettre d’améliorer la cadence des trains.

Une nécessité absolue parce que ce programme ne prévoit pas la construction de nouvelles lignes alors que l’objectif est de doubler en dix ans le nombre de passagers.

Cet objectif s’intègre dans le plan climat du gouvernement pour renforcer l’attractivité du train par rapport à des modes de transport plus polluants. Au début du mois, les prix des billets longue distance ont baissé de 10 % grâce à une réduction de la TVA.

NewsletterAvec la Newsletter Quotidienne, retrouvez les infos à la une directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.