Accéder au contenu principal
Economie

L'économie allemande tourne au ralenti

L'Allemagne a vu sa croissance économique ralentir nettement l'an dernier, à 0,6%, marquant la fin d'une décennie faste (image d'illustration).
L'Allemagne a vu sa croissance économique ralentir nettement l'an dernier, à 0,6%, marquant la fin d'une décennie faste (image d'illustration). REUTERS/Fabian Bimmer

La croissance allemande a été, en 2019, la plus faible depuis six ans. Au-delà de la conjoncture, l'avenir du modèle est en question.

Publicité

Avec notre correspondant à BerlinPascal Thibaut

Les optimistes estimeront que la décennie dorée en Allemagne s’est prolongée en 2019 avec une dixième année de croissance. Mais elle est bien maigrichonne avec 0,6%.

La zone euro comme l’ensemble de l’Union européenne enregistrent une performance deux fois plus élevée. Et l’année 2020 ne devrait pas être très brillante. L’économie allemande est coupée en deux. Le modèle qui a fait le succès du pays atteindrait-il ses limites ? L’industrie est en récession. Ses succès à l’exportation s’essouflent et des entreprises doivent recourir au chômage partiel. 

Pour le reste, tout va bien. Le chômage atteint un niveau bas historique, les salaires augmentent, l’Etat dépense plus malgré des excédents historiques. Bref, la consommation intérieure porte seule la mini-croissance allemande. Les services se portent bien, le bâtiment aussi. 

Mais sur la durée, l’attractivité de l’Allemagne est en cause. Pour les investisseurs étrangers mais aussi en interne, avec des délais très longs pour la réalisation des infrastructures, une fiscalité trop élevée et des risques démographiques majeurs.

À lire aussi : Trente ans après la chute du mur la fracture économique divise toujours l’Allemagne

NewsletterAvec la Newsletter Quotidienne, retrouvez les infos à la une directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.