Accéder au contenu principal
Allemagne

Allemagne: les tracteurs vont envahir Berlin

Les agriculteurs allemands avaient déjà mobilisé massivement à l'automne. Ici porte de Brandebourg à Berlin le 26 novembre 2019.
Les agriculteurs allemands avaient déjà mobilisé massivement à l'automne. Ici porte de Brandebourg à Berlin le 26 novembre 2019. Odd ANDERSEN / AFP

Ils avaient déjà mobilisé à l'automne dernier massivement. À nouveau, les agriculteurs allemands vont quitter leurs campagnes pour aller protester en ville. Berlin va être au coeur de cette mobilisation orchestrée par des groupes distincts aux objectifs différents. À l'heure où l'environnement est au coeur des préoccupations, l'agriculture a mauvaise presse.

Publicité

Avec notre correspondant à Berlin, Pascal Thibaut

Les tracteurs vont envahir Berlin. Deux jours de suite, le centre de la capitale allemande va être paralysé par des manifestations d’agriculteurs aux objectifs différents, voire antagonistes. Tous profitent de l’ouverture de la « semaine verte », la plus grande foire du monde consacrée à l’agriculture, pour manifester.

D’un côté, comme chaque année à cette occasion, un mouvement soutenu par une centaine d’organisations réclame une agriculture plus verte, plus respectueuse de l’environnement. Les participants protestent contre les modes de production industrielle et dénoncent des subventions européennes qui favorisent les grandes exploitations conventionnelles.

Un autre mouvement né il y a quelques mois grâce aux réseaux sociaux mobilise ce vendredi. Ses soutiens critiquent les mesures du gouvernement de septembre dernier, mal accueillies par la profession. Elle concerne une meilleure prise en compte du bien-être des animaux, des restrictions dans l’usage des pesticides ou l’épandage excessif d’engrais nuisibles aux nappes phréatiques. Ces mesures font partie du plan climat gouvernemental pour limiter les émissions de gaz à effet de serre.

Cette mobilisation traduit le malaise d’une profession qui nourrit le pays mais est en même temps dénoncée pour son manque de respect de l’environnement.

NewsletterAvec la Newsletter Quotidienne, retrouvez les infos à la une directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.