Accéder au contenu principal
Italie

Migrants séquestrés: feu vert du Sénat italien pour un procès contre Salvini

Matteo Salvini, à Rome le 28 août 2019.
Matteo Salvini, à Rome le 28 août 2019. REUTERS/Ciro de Luca

Une commission du Sénat s’est prononcée en faveur d’un procès contre l’ancien ministre de l’Intérieur Matteo Salvini pour « séquestration de personnes » sur un navire des garde-côtes l’été 2019. Le Sénat devra se prononcer dans son ensemble le 17 février pour entériner ou rejeter cette décision. En attendant, le patron de la Ligue compte bien l’exploiter à des fins électorales en vue du scrutin du 26 janvier en Émilie-Romagne, région gouvernée par la gauche depuis 50 ans.

Publicité

Avec notre correspondante à Rome, Anne Le Nir

Salvini commençait à épuiser ses cartouches pour tenter de mettre KO le parti démocrate à l’occasion des prochaines élections en Émilie-Romagne. Mais le feu vert au procès demandé par la magistrature, qui veut le juger pour séquestration de migrants, lui redonne de l’élan.

L’affaire concerne le Gregoretti, un navire militaire bloqué en Sicile, avec 116 migrants à bord, pendant une semaine en juillet 2019. Époque où le patron de la Ligue était encore ministre de l’Intérieur.

Estimant qu’il aurait tout intérêt à exploiter la carte du défenseur des frontières de l’Italie sacrifié sur l’autel de la justice, Salvini a demandé aux sénateurs de son parti de voter oui au procès.

Et leur vote a été déterminant. Du coup, Matteo Salvini a pu jouer, lundi soir, le rôle du prisonnier sur une scène dans la province de Bologne. Tout un théâtre pour renforcer son consensus.

NewsletterAvec la Newsletter Quotidienne, retrouvez les infos à la une directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.