Accéder au contenu principal

En Suède, les Samis remportent une victoire historique

Les représentants du village sami de Girjas n'ont pu cacher leur émotion à l'annonce de la décision, jeudi 23 janvier.
Les représentants du village sami de Girjas n'ont pu cacher leur émotion à l'annonce de la décision, jeudi 23 janvier. Anders WIKLUND / TT NEWS AGENCY / AFP

Les Samis, le dernier peuple autochtone d’Europe, qui vit en Laponie, a gagné ce jeudi 23 janvier un procès historique. Pour la première fois, la Cour suprême de Suède leur a accordé, dans le village de Girjas, le droit de décider qui peut chasser et pêcher sur leur terre.

Publicité

Avec notre correspondant à Stockholm, Frédéric Faux

À l’annonce de la décision, les représentants du village sami de Girjas, en Laponie suédoise, n’ont pu cacher leur émotion. Après une bataille juridique de dix ans, leur droit sur les activités de chasse et de pêche est enfin reconnu. Les Samis, installés dans cette région depuis des siècles, les ont toujours pratiquées. Mais jusqu’à aujourd’hui, ils ne pouvaient pas décider qui pouvait en faire autant, et à quelles conditions. Ce privilège appartenait à l'État, propriétaire des terres.

Pour la Suède, qui a longtemps eu une politique discriminatoire envers les Samis, la décision est importante. Elle ne concerne pour l'instant que le village de Girjas, une longue vallée de plus de 5 000 kilomètres carrés où les Samis élèvent des rennes. Les autorités régionales y ont suspendu dès ce jeudi la vente des permis de chasse et de pêche.

Mais les conséquences ne s’arrêteront pas là. La Cour suprême étant la plus haute autorité du pays, son arrêté pourrait faire jurisprudence dans les 50 autres villages samis de Suède, où vivent 25 000 personnes. Il aura aussi sans doute un impact en Norvège, en Finlande, et en Russie où vivent d’autres populations samies.

Dans cette photo prise le 27 octobre 2016, une femme samie près d'un troupeau de rennes, près du village de Dikanaess, à environ 800 kilomètres au nord-ouest de la capitale suédoise.
Dans cette photo prise le 27 octobre 2016, une femme samie près d'un troupeau de rennes, près du village de Dikanaess, à environ 800 kilomètres au nord-ouest de la capitale suédoise. JONATHAN NACKSTRAND / AFP

NewsletterAvec la Newsletter Quotidienne, retrouvez les infos à la une directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.