Accéder au contenu principal

Poutine gracie la touriste israélo-américaine emprisonnée en Russie

La colonie pénitentiaire où Naama Issachar, la jeune Israélo-Américaine était emprisonnée pour drogue dans la région de Moscou, le 29 janvier 2020.
La colonie pénitentiaire où Naama Issachar, la jeune Israélo-Américaine était emprisonnée pour drogue dans la région de Moscou, le 29 janvier 2020. REUTERS/Tatyana Makeyeva

Condamnée à sept ans et demi de prison pour « trafic de drogue » la jeune touriste israélo-américaine Naama Issachar va pouvoir rentrer chez elle. Le président russe Vladimir Poutine a en effet décidé de gracier la jeune femme avec effet immédiat. La décision intervient à la veille d’une visite en Russie de Benyamin Netanyahu.

Publicité

« Tout va s’arranger », avait déclaré Vladimir Poutine à la mère de Naama Issachar lors de sa visite en Israël la semaine dernière. Le président russe a donc tenu parole.

Âgée de 27 ans, Naama Issachar avait été arrêtée en avril dernier, après un séjour en Inde, et alors qu’elle se trouvait en correspondance dans l’un des aéroports de la capitale russe. Neuf grammes de cannabis avaient été découverts dans sa valise, une quantité assez importante aux yeux de la justice russe pour justifier une peine de plus de sept années de prison.

La lourdeur de la condamnation avait suscité en Israël un vaste élan de compassion et la mobilisation opiniâtre de Benyamin Netanyahu. Mais les négociations pour la libération de la jeune femme auront pris beaucoup de temps.

Elles auraient achoppé sur le refus d’Israël de remettre Moscou un citoyen russe accusé de piratage informatique. Selon la presse israélienne, la Russie aurait obtenu une toute autre compensation en échange de cette grâce présidentielle : le retour sous le contrôle de la Russie, d’une mission orthodoxe basée à Jérusalem.

NewsletterAvec la Newsletter Quotidienne, retrouvez les infos à la une directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.