Accéder au contenu principal

Royaume-Uni: un conseiller de Johnson accusé d'eugénisme démissionne

Le Premier ministre britannique Boris Johnson quitte Downing Street à Londres, le 12 février 2020.
Le Premier ministre britannique Boris Johnson quitte Downing Street à Londres, le 12 février 2020. REUTERS/Hannah McKay

Le conseiller controversé de Boris Johnson a annoncé sa démission lundi soir. Andrew Sabisky venait de rejoindre l’équipe de Dominic Cummings, mais ses opinions racistes et sexistes avaient suscité des réactions de tous bords. Downing Street n’avait pourtant pas condamné les propos du jeune expert.

Publicité

Avec notre correspondante à Londres,  Chloé Goudenhooft

Sur Twitter, Andrew Sabisky explique ne pas vouloir devenir une distraction pour les affaires du gouvernement. Il dénonce l’hystérie déclenchée autour de ce qu’il qualifie de « vieux trucs en ligne », mais refuse de faire l’objet d’un assassinat médiatique. Par cette annonce, le conseiller met fin à la polémique autour de sa nomination.

Downing Street a été critiqué pour ne pas avoir pris ses distances avec ses opinions et selon la presse britannique, le cabinet du Premier ministre aurait reçu des appels pour demander son renvoi.

Certains conservateurs se sont dits soulagés après le départ du conseiller, mais ils ont indiqué qu’il n’aurait jamais dû être embauché, des opinions comme les siennes n’ayant pas leur place à l’intérieur du gouvernement.

Dans différentes déclarations, Andrew Sabisky avait indiqué que le sport féminin se rapprochait plus des jeux paralympiques que du sport masculin. Il s’était prononcé en faveur de l’eugénisme et avait dit que la contraception forcée pourrait empêcher la création d’une classe inférieure permanente. Le conseiller avait aussi déclaré que les personnes noires avaient un quotient intellectuel inférieur à celui des personnes blanches.

À lire aussi : Royaume-Uni: un nouveau ministre des Finances après la démission de Sajid Javid

NewsletterAvec la Newsletter Quotidienne, retrouvez les infos à la une directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.