Accéder au contenu principal

Séisme en Albanie: 1,15 milliard d'euros recueillis à la conférence des donateurs à Bruxelles

Un bulldozer en action sur un bâtiment détruit par le séisme à Durrës, Albanie, le 2 décembre 2019.
Un bulldozer en action sur un bâtiment détruit par le séisme à Durrës, Albanie, le 2 décembre 2019. REUTERS/Florion Goga

La conférence internationale des donateurs organisée lundi à Bruxelles a permis de mobiliser 1,15 milliard d'euros pour aider l'Albanie à se reconstruire après le séisme meurtrier de novembre, a annoncé la présidente de la Commission européenne.

Publicité

« Bonne nouvelle pour la population d'Albanie : nous avons surpassé notre objectif pour la reconstruction de l'Albanie et atteint un total de 1,15 milliard d'euros, dont 400 millions (bien 400) en contributions européennes », a tweeté Ursula von der Leyen. Ces contributions sont celles de la Commission, des États membres et de la Banque européenne d'investissement (BEI).

« Je suis ravie par ce soutien. Une fois de plus, l'Europe est unie au moment où cela compte le plus », s'est félicité Mme von der Leyen.

« C'est un message fort au peuple albanais : nous nous soucions de lui ! Nous allons maintenant mettre en œuvre rapidement cette initiative », a pour sa part affirmé le commissaire à l'Élargissement Oliver Varhelyi sur son compte tweeter.

« Cela va au-delà de mes rêves les plus fous », a commenté le Premier ministre albanais Edi Rama après l'annonce des sommes promises. Venu à Bruxelles pour cette conférence, le Premier ministre avait averti que son pays serait « en difficulté » si la conférence des donateurs ne réunissait pas au moins 400 millions d'euros pour réparer les dégâts provoqués par le tremblement de terre meurtrier de fin novembre.

Ce séisme a causé la mort de 51 personnes et endommagé plus de 80 000 bâtiments. « L'évaluation post-séisme préparée en commun avec la Banque mondiale, l'ONU et l'UE est assez inquiétante, car elle évalue les dommages à plus d'un milliard d'euros », avait déclaré Edi Rama, pendant une rencontre avec des journalistes, avant l'annonce du résultat de la conférence.

« Pour un pays dont le PIB est de 13,5 milliards, c'est une grosse somme qui dépasse les possibilités de ce que nous pouvons faire seuls », a-t-il ajouté. Le Premier ministre avait précisé qu'il ne s'attendait pas à ce que la conférence permette de collecter un tel montant, mais « un minimum de 40% (de celui-ci) car autrement nous serions en difficulté ».

(Avec AFP)

NewsletterAvec la Newsletter Quotidienne, retrouvez les infos à la une directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.