Accéder au contenu principal

Un Brexit sans accord pourrait coûter aux Britanniques 32 milliards d'exportations

Célébration du Brexit à Londres, Grande-Bretagne, le 31 janvier 2020.
Célébration du Brexit à Londres, Grande-Bretagne, le 31 janvier 2020. REUTERS/Henry Nicholls

Un Brexit sans accord pourrait coûter cher au Royaume-Uni. C’est ce qui ressort d’une étude de la Cnuced, la conférence des Nations unies pour le commerce et le développement. Selon l’organisation onusienne, les exportations britanniques vers l’Union européenne baisseraient de 14%.

Publicité

Dans un scénario sans accord, le Royaume-Uni risque de perdre jusqu’à 32 milliards de dollars d’exportations par an vers l’Union européenne. Cela serait dû à la mise en place de tarifs douaniers et de mesures non tarifaires. Le marché européen est en effet vital pour le commerce du Royaume-Uni, il représente 46% des exportations britanniques. Un autre pays connaîtrait des difficultés similaires, l’Irlande. Les exportations irlandaises vers le Royaume-Uni baisseraient de 10%.

→ À lire aussi : Brexit: la «drôle de sortie» du Royaume-Uni de l'UE

L’étude de la Cnuced indique également que même si un accord de libre-échange standard devait être signé avec l'Union européenne, les exportations britanniques diminueraient quand même de 9%. Une situation dont pourraient profiter les pays en développement. Leurs exportations vers le Royaume-Uni et dans une moindre mesure vers l’Union européenne augmenteraient pour combler ce déficit commercial. Dans ces pays en développement, les secteurs qui pourraient saisir cette opportunité  seraient l’agroalimentaire, le bois et le papier. 

NewsletterAvec la Newsletter Quotidienne, retrouvez les infos à la une directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.