Accéder au contenu principal

Emmanuel Macron à Naples pour un sommet sur fond de coronavirus

Emmanuel Macron à la chapelle Sansevero à Naples, accompagné du président du Conseil, Giuseppe Conte, le 27 février 2020.
Emmanuel Macron à la chapelle Sansevero à Naples, accompagné du président du Conseil, Giuseppe Conte, le 27 février 2020. Ludovic Marin / AFP

Le président Emmanuel Macron a atterri en début d’après-midi à Naples ce jeudi 27 février pour un sommet avec le président du conseil italien Giuseppe Conte. Ce sommet était prévu de longue date pour évoquer la situation des migrants, la Libye et aussi la relance de la coopération entre les deux pays. Mais l’épidémie de coronavirus s'est imposée au programme de ce sommet.

Publicité

Avec notre envoyée spéciale à NaplesJuliette Gheerbrant

La panique n'est pas parvenue à Naples pour le moment, mais l'inquiétude est tout de même là. Et pas seulement pour des raisons sanitaires. Un couple qui tient un kiosque à journaux et souvenirs s’attend à voir de moins en moins de touristes. Ce qui fait écho aux déclarations des responsables du secteur dans la presse, tous, hôteliers, tour opérateurs, ont déjà constaté un impact du coronavirus sur la fréquentation touristique de la ville.

Voir Naples...

Un contexte qui n’empêchera pas le président Emmanuel Macron de se promener dans une ville qu’il affectionne particulièrement. Un beau programme culturel attend le président français. Avec d’abord une visite du théâtre San Ferdinando, le théâtre d’Eduardo de Filippo. Pour la petite histoire de Filippo est l’auteur qui a réuni Emmanuel Macron et sa future épouse Brigitte. Emmanuel Macron se rendra ensuite à la chapelle Sansevero, un chef d’œuvre du baroque napolitain, qui renferme de grandes œuvres d’art. Le sommet débute à 16h30 au palais royal de Naples.

Ce sommet doit acter la relance des relations et projets entre les deux pays, après la discorde qui a prévalu quand Matteo Salvini était vice-président du Conseil. Un coup de froid devenu carrément glacial quand Paris avait brièvement rappelé son ambassadeur dans une crise diplomatique sans précédent depuis la Seconde Guerre mondiale. Un dîner sera offert après le sommet par le président de la république italienne, Sergio Matarella.

Rome, allié crucial de Paris au sein de l'UE

Pour cette importante rencontre, 11 ministres français accompagnent le président Macron, car les dossiers relancés ou à consolider sont nombreux. Par exemple, dans les domaines de l’industrie et de l’économie, avec notamment la co-entreprise Naviris, entre Fincantieri et Naval Group. Mais aussi dans les domaines de la défense, de la sécurité et de l’immigration avec les dossiers libyens, celui du Sahel ; ou encore dans les domaine des transports, de l’éducation et de la culture.

Enfin, il sera question d’Europe évidemment. Il y a convergence sur les grands axes en matière de politique européenne, explique-t-on à l'Elysée, et il semble bien que l’Italie soit plus que jamais un partenaire crucial pour Emmanuel Macron au sein des 27.

À lire aussi : Coronavirus: «Les Français n'ont pas cédé à la panique»

NewsletterAvec la Newsletter Quotidienne, retrouvez les infos à la une directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.