Accéder au contenu principal

Post-Brexit: l’UE se prépare à une absence d’accord

Le négociateur en chef du Brexit de l'Union européenne, Michel Barnier, à Bruxelles, le 25 février 2020.
Le négociateur en chef du Brexit de l'Union européenne, Michel Barnier, à Bruxelles, le 25 février 2020. REUTERS/Fran?ois Walschaerts

Les Européens ont formellement adopté mardi le mandat de négociation confié à Michel Barnier pour la future relation euro-britannique à compter du 1er janvier 2021. Le Royaume-Uni a fait de même et a publié ce jeudi son propre mandat de négociation laissant planer la menace de se retirer des négociations si en juin elles ne paraissaient pas prendre la bonne direction.

Publicité

De notre correspondant à Bruxelles,

Pour les Européens, l'échéance de juin n'est pas en soi un problème, c'est pour eux le meilleur moment pour faire une évaluation de mi-parcours des pourparlers.

L’UE se dit prête à négocier de bonne foi une relation étroite avec le Royaume-Uni, mais les Européens reconnaissent se préparer à la perspective de voir le gouvernement britannique préférer une rupture complète.

« La Commission se prépare minutieusement afin d’être utile aux citoyens et entreprises pour le scénario d’un Brexit sans accord, explique Dana Spinant, porte-parole de la Commission européenne. Il serait prématuré de spéculer sur le résultat de ces négociations que nous allons entamer lundi et surtout d’anticiper une issue sans accord. Cependant, la commission se tient également prête en cas d'absence d’accord à l'issue de ces négociations. »

Pour les Européens, les menaces de Londres ne sont pas une surprise. D’abord parce que depuis la large victoire de Boris Johnson beaucoup, ici, prévoient qu’il choisisse une position très idéologique. Ensuite, la menace de claquer la porte est vue comme une stratégie pour forcer la main à l’UE, car le Royaume-Uni n’a pas de cartes pour négocier en position de force.

À lire aussi : Un Brexit sans accord pourrait coûter aux Britanniques 32 milliards d'exportations

NewsletterAvec la Newsletter Quotidienne, retrouvez les infos à la une directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.