Accéder au contenu principal
La revue de presse des Balkans

A la Une: État d'urgence dans les Balkans face au coronavirus

Des personnes font la queue devant une pharmacie équipés de masque à Sofia en Bulgarie, le 22 mars 2020;
Des personnes font la queue devant une pharmacie équipés de masque à Sofia en Bulgarie, le 22 mars 2020; REUTERS/Dimitar Kyosemarliev

Une revue de presse présentée en partenariat avec Le Courrier des Balkans.

Publicité

Après être longtemps restés relativement à l'écart de l'épidémie, les Balkans sont désormais touchés de plein fouet par la propagation du Covid-19. Les autorités des différents pays de la région ont partout instauré des mesures de confinement et les frontières nationales sont désormais largement fermées.

►Les Balkans face à l'épidémie de coronarivus
►Bosnie-Herzégovine : la Republika Srpska met la diaspora en quarantaine
►Coronavirus : la Slovénie à l'arrêt, le Premier ministre augmente son salaire

Comme partout dans le monde, l'économie de la région commence à subir les conséquences de la crise, notamment dans les secteurs du tourisme et de la culture, les premiers directement impactés. Et certaines entreprises voient leur carnet de commandes se vider, notamment dans la sous-traitance automobile.

►Macédoine du Nord : le secteur touristique va-t-il résister au Covid-19 ?
►Coronavirus : catastrophe économique en vue en Bosnie-Herzégovine
►Balkans : la culture, suspendue pendant l'épidémie, sûrement sacrifiée après

Pénurie d'équipement, déficit de respirateurs, personnel soignant saigné par l'exode, retour de milliers de Roumains d'Italie. C'est avec un système de santé mal en point que la Roumanie voit arriver l'épidémie. Déjà, 72 membres du personnel médical de l'hôpital de Suceava ont été infectés, faute de protection. À ce rythme, tout pourrait très vite imploser.

►Covid-19 en Roumanie : le système de santé peut-il tenir face à l'épidémie ?

Arrestations d'internautes, divulgation publique d'identités, surveillance et pistage des citoyens. La mise en place de l'état d'urgence et des mesures de confinement ont donné aux gouvernements des Balkans des outils supplémentaires pour contrôler l'information et la population. Tour d'horizon.

►Coronavirus dans les Balkans : informer quand les libertés publiques se restreignent

Le camp de réfugiés de Moria, sur l'île de Lesbos, en Grèce, est une bombe à retardement. Alors que le confinement a été décrété par les autorités grecques pour ralentir la propagation du Covid-19, plus de 20 000 personnes s'entassent sous des tentes de fortune, sans eau, sans savon et parfois sans électricité. La peur rode et la violence est inévitable. Reportage.

►Grèce : l'enfer du camp de Moria face à la menace du coronavirus

Dans ce contexte morose, c'est une décision qui devrait donner un peu de baume au coeur aux populations d'Albanie et de Macédoine du Nord : les Vingt-Sept viennent de donner leur accord à l’ouverture de négociations d’adhésion avec Tirana et Skopje.

►Intégration européenne : feu vert à l'ouverture de négociations avec l'Albanie et la Macédoine du Nord

Une secousse d'une magnitude de 5,3 a frappé Zagreb dimanche 22 mars à 6h23, suivie de plusieurs répliques les jours suivants. Les dégâts matériels sont importants, alors que la ville est en confinement. Des blessés sont à déplorer et une jeune fille est décédée. Le témoignage de notre correspondant.

►Croatie : fort tremblement de terre à Zagreb
►Croatie : un dimanche à Zagreb, ou quand un séisme frappe une ville en confinement

Le gouvernement du Kosovo mené par Albin Kurti a été renversé mercredi 25 mars par un vote de défiance du Parlement, par 82 voix pour, 32 contre et une abstention. Le pays plonge dans une grave crise politique, alors que l'épidémie de coronavirus est en train de se propager rapidement.

►Censure du gouvernement Kurti, le Kosovo plonge dans la crise

D'après l'Organisation mondiale de la santé (OMS), l'obésité a triplé au niveau mondial depuis les années 1980 et la Macédoine du Nord n'échappe pas à ce grave problème de santé publique. Sans que les autorités ne prennent la moindre mesure pour tenter de changer les habitudes alimentaires de la population.

►Macédoine du Nord : de plus en plus de jeunes en surpoids

L'incendie du Club Colectiv, le 31 octobre 2015, a provoqué la mort de 65 personnes. Le documentariste Alexander Nanau revient sur gestion de la crise par les autorités et leurs mensonges qui ont coûté des dizaines de vies. Un film qui prend tout son sens en pleine épidémie de Covid-19.

►Roumanie : Colectiv, le drame qui rappelle comment les mensonges de l'État peuvent tuer

Avec 25 victimes par ans, la Grèce est le premier pays de l'Union européenne (UE) en termes de morts et de blessures causées par des accidents sur les chemins de fer. En cause : mauvaises infrastructures, passages à niveau dangereux, défaillances du système de régulation du trafic et compagnies ferroviaires en sous-effectifs.

►Grèce : mortels chemins de fer

Depuis quelques années, le serbe Miloš Biković s'impose comme l'un des acteurs plus populaires du cinéma russe. Ce dernier ne manque d'ailleurs pas une occasion de défendre « les valeurs slaves » et l'alliance entre la Serbie et la Russie. En 2018, Vladimir Poutine lui a décerné la médaille Pouchkine pour sa « contribution à la culture et au rapprochement des nations ». Portrait.

►Cinéma : l'acteur serbe Miloš Biković, le nouveau chouchou du Kremlin

Autrefois libérale et frondeuse, pétillante de vie, de culture et d'impertinence, Novi Sad s'est endormie au point de devenir un bastion nationaliste. Chantre de sa ville, l'écrivain László Végel interroge sa relation jamais assumée au passé, abandonné comme un cadavre puant au bord de la route. Entretien.

►Serbie : László Végel et l'identité perdue de Novi Sad

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.