Accéder au contenu principal

Coronavirus: l'Albanie opte pour des mesures drastiques de confinement

L'Albanie a intensifié ses mesures pour contenir la propagation du coronavirus.
L'Albanie a intensifié ses mesures pour contenir la propagation du coronavirus. AFP/Gent Shkullaku

Les Albanais ont désormais besoin d'une autorisation de la police pour pouvoir sortir faire leurs courses.

Publicité

Avec notre correspondant en Albanie, Louis Seiller

Une seule personne par foyer et une heure seulement pour faire ses courses. Les dernières mesures prises par les autorités albanaises pour endiguer l’épidémie de Covid-19 sont particulièrement strictes. Depuis ce lundi 30 mars, une autorisation de la police est en effet nécessaire pour sortir de chez soi.

Pour aller au supermarché ou à la pharmacie, les citoyens albanais doivent en faire la demande sur une plateforme gouvernementale ou par SMS, en précisant l’heure de leur sortie. Dans les rues du pays, l’armée et la police ont été déployées pour faire respecter ces mesures.

Les retraités sont d’office exclus de ce nouveau procédé : considérés comme des personnes à risque, ils ont interdiction totale de sortir de chez eux.

Écoles et frontières fermées

Pays de moins de trois millions d’habitants, l’Albanie compte à ce jour 223 cas déclarés de coronavirus et onze personnes sont décédées. Dès la détection du patient zéro venu de l’Italie voisine, le 9 mars dernier, les autorités albanaises ont fait le choix de mesures fortes en fermant les écoles et les frontières, en interdisant rapidement la circulation de tous les véhicules privés et en établissant un couvre-feu à 13h. Elles assurent ainsi pouvoir éviter la saturation de leur système de santé.

Dans les Balkans occidentaux, dont l'Albanie, les contaminations par le nouveau coronavirus grimpent en flèche. Cette région pauvre d'Europe se prépare au pire, avec un système de santé handicapé par l'exode de ses médecins et par le manque d'équipements.

Selon l'Organisation de mondiale de la santé, quand l'Italie compte 4,1 médecins pour 1 000 habitants, l'Albanie n'en a que 1,2, soit le taux le plus faible d'Europe.

 

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.