Accéder au contenu principal

Coronavirus: l’Italie prévoit un déconfinement très graduel à partir du 4 mai

Le Premier ministre italien,Giuseppe Conte, au Parlement italien, le 21 avril 2020.
Le Premier ministre italien,Giuseppe Conte, au Parlement italien, le 21 avril 2020. REUTERS/Remo Casilli

Premier pays à mettre en place un confinement général de la population début mars, l’Italie compte à ce jour 26 644 morts liées au Covid-19 et 197 675 cas de contamination depuis le 20 février. Elle n’entamera pas son déconfinement avant le 4 mai.

Publicité

De notre correspondante à Rome,

La seule exception, ce sont les chantiers et les entreprises stratégiques qui pourront rouvrir ce lundi 27 avril. Les écoles, collèges et lycées resteront fermés jusqu’en septembre, en raison du « risque de contagion élevé » a indiqué le chef du gouvernement, Giuseppe Conte, lors de la présentation du plan. Certains détails de celui-ci n’ont pas été dévoilés, notamment ceux concernant les modalités pour les transports en commun dans la nouvelle phase de coexistence avec le virus.

►À lire aussi: Coronavirus: l'Italie entrevoit une amélioration durable

C’est un déconfinement très graduel que prévoit l’Italie. À condition de respecter les distanciations sociales, d’être muni d’une certification de sortie et de porter un masque dans les lieux fermés, on pourra de nouveau circuler à partir du 4 mai, au-delà de quelques centaines de mètres de son domicile. C’est-à-dire accéder à un jardin public avec ses enfants et pratiquer un sport individuel.

Les déplacements d’une région à l’autre, sous condition

Les déplacements à l’intérieur d’une même région seront autorisés pour rencontrer des membres de sa famille. Ceux d'une région à l’autre seront permis si le lieu de travail ou de résidence se situe en dehors de la zone où l’on était confiné. Les entreprises du secteur manufacturier, de la construction et du commerce en gros, rouvriront ce lundi si les protocoles de sécurité sont garantis.

La réouverture des commerces au détail et des musées est fixée au 18 mai, celle des salons de coiffure, bars et restaurants au 1er juin. Mais les établissements scolaires resteront fermés jusqu’en septembre. Les funérailles pourront être célébrées à partir du 4 mai, en présence de 15 personnes maximum. Les messes restent, quant à elle, suspendues jusqu’à nouvel ordre.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.